fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralia Day ou Invasion Day ?

Australia Day ou Invasion Day ?

 

On l’oublie trop souvent, mais le 26 janvier marque aussi le jour où les Indigènes ont perdu leur indépendance, impliquant ainsi le massacre de tout un peuple. Alors, l’Australia Day mérite t-il vraiment d’être fêté?

 

Pour la majorité des Indigènes, le 26 janvier c’est “le jour de l’invasion” – The Invasion Day -. L’Australia Day est devenu une institution, un jour férié, où tous les Australiens célèbrent ensemble l’arrivée de la première flotte anglaise à Sydney en 1788. Une victoire pour certains oui, mais c’est aussi le triste anniversaire d’un long processus de destitution de la terre des Indigènes.

Le débat n’est pas nouveau, et pour cause, de plus en plus de personnes sont persuadés qu’un changement de date est nécessaire pour unir ensemble tous les Australiens.

Le Conseil National de l’Australia Day admet lui même que la date pose problème :

“Le 26 janvier a de multiples significations : fête nationale pour certains, jour de l’invasion pour d’autres. Le Conseil National de l’Australia Day reconnaît que cette date implique un mixte de symboles et d’interprétations que nous devons prendre en compte”.

Le CNAD tente de mettre en place un programme dont le thème porteur est la réconciliation, ils discutent notamment autour d’un changement de date possible.

Cependant, malgré des arguments historiques valables et non-négligeables, la majorité des Australiens s’opposent à l’idée d’un changement de date. Pour beaucoup d’Australiens, il s’agit désormais d’une tradition, ancrée dans les moeurs et la culture, il est donc difficile d’y toucher. Le premier ministre, Malcolm Turnbull s’est d’ailleurs opposé à la proposition. Il insiste sur le fait que l’Australia Day ne changera pas de date.

En 2009, l’ancien premier ministre Kevin Rudd s’est montré encore plus ferme:

“A ceux qui souhaitent changer la date de notre fête nationale, laissez moi leur répondre simplement, et avec respect : ce sera NON”.

D’autres acteurs de l’espace public, comme le journal “The Saturday Paper” appellent à un boycott de l’Australia Day. L’un des leaders de la communauté indigène, Noel Pearson, explique qu’il faut changer la portée symbolique de l’Australia Day, pour y inclure l’histoire indigène. Des évènements tel que le Yabun Festival, la marche de l’Invasion Day et de nombreuses célébrations culturelles indigènes seront d’ailleurs mis à l’honneur ce jeudi.

Voir notre article: http://www.lecourrieraustralien.com/laustralia-day-la-fete-nationale-la-plus-celebree-et-la-plus-controversee/

En somme, un changement de date serait peut-être purement symbolique, mais l’Australia Day ce n’est pas seulement la date anniversaire de l’arrivée des colons anglais, c’est aussi l’occasion de fêter un héritage indigène extraordinaire qui s’inscrit au coeur de la culture nationale australienne.

Share With: