fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralian of the Year : une chercheuse en physique quantique récompensée

Australian of the Year : une chercheuse en physique quantique récompensée

franckprovost

La chercheuse en physique quantique Michelle Yvonne Simmons, dont on estime qu’elle a propulsé l’Australie dans « l’ère de l’informatique quantique, » a été nommée Australian of the Year 2018.

Depuis son arrivée en 1999 en Australie, le travail de cette professeure britannique de l’université du NSW au sein du département de physique quantique a contribué à développer une technologie de pointe à grande échelle.

Il y a 5 ans, le Pr Simmons et son équipe ont ainsi mis au point un transistor au monde constitué d’un seul atome, une première mondiale, ainsi que le câble le plus fin du monde.

A présent, Michelle Yvonne Simmons espère développer un ordinateur quantique, présentant une vitesse de traitement aujourd’hui inatteignable et qui permettrait de résoudre en quelques minutes des problèmes pour lesquels il faudrait d’ordinaire des milliers d’années avec la technologie actuelle.

Une telle découverte pourrait potentiellement révolutionner la conception de nouveaux médicaments, les prévisions météorologiques, les voitures autonomes et l’intelligence artificielle.

Dans le discours qu’elle a prononcé lors de la remise des prix à Canberra, le Pr Simmons s’est dite honorée de recevoir cette récompense alors qu’elle est née à l’étranger. « Les chercheurs australiens ont des qualités uniques. Nous savons collaborer au-delà de nos frontières mais nous sommes aussi très compétitifs. Nous sommes terre-à-terre et nous ne reculons jamais devant un défi. Je suis persuadée que l’Australie est le meilleur endroit au monde pour faire de la recherche et repousser les limites de la science. »

 

« Les femmes pensent différemment et c’est un atout inestimable »

En plus de son rôle dans la communauté scientifique mondiale, le Pr Simmons défend aussi les jeunes filles qui souhaitent entreprendre une carrière dans le domaine des sciences et technologies.

« J’ai pu constater au cours de ma carrière que les femmes scientifiques sont souvent sous-estimées. D’une certaine façon, cela m’a servi : j’étais sous les radars et j’ai ainsi pu poursuivre mes projets tranquillement. Mais j’ai aussi conscience que le regard dévalorisant des autres peut avoir une influence néfaste sur ce qu’on accomplit. » le Pr Simmons a également insisté sur la valeur des femmes dans le domaine de la recherche scientifique et technologique : « Les femmes pensent différemment des hommes et c’est un atout inestimable. »

 

Les autres nominations de 2018

D’autres Australiens ont été récompensés au cours de cette cérémonie qui chaque année, la veille d’Australia Day, couronne les Australiens de l’année dans différentes catégories.

Eddie Woo, est devenu Australia’s Local Hero 2018. Ce professeur de mathématiques publie des vidéos en ligne ayant pour vocation de rendre les maths amusants et attractifs pour les jeunes. Sa chaîne Youtube ‘Wootube’ compte plus de 100 000 abonnés, totalisant plus de 8 millions de vues. « L’éducation peut radicalement changer la trajectoire d’un enfant, en transformant ce qu’il peut devenir et accomplir, » a-t-il déclaré dans son discours. « Ca peut changer une vie, une famille, une communauté pour toujours. »

Le Dr Graham Farquhar, éminent scientifique, a été nommé « Senior Australian of the Year 2018 » pour ses travaux sur la sécurité alimentaire dans un contexte de changement climatique. Ce biophysicien avait été le premier Australien à remporter le Kyoto Prize — l’équivalent d’un prix Nobel — en 2017.

Samantha Kerr a reçu le titre de « Yound Australian of the Year ». Cette joueuse de foot, star de l’équipe nationale féminine d’Australie, les Matildas, œuvre pour une meilleure reconnaissance des sports féminins.

 

Source : abc.com.au

Comments
franckprovost
Share With: