fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie : des excédents budgétaires qui devraient favoriser l’investissement et des baisses d’impôt

Australie : des excédents budgétaires qui devraient favoriser l’investissement et des baisses d’impôt

nc

L’exécutif australien prévoit un budget se soldant par un excédent pour la première fois depuis 12 ans. L’occasion pour le gouvernement de redorer son blason avant les élections : une baisse de l’impôts et une relance des investissements dans les infrastructures de transports seront à venir. 

D’un montant de 7,1 milliards de dollars australiens (4,48 milliards d’euros), cet excédent serait en partie dû à une croissance soutenue, qui permet au gouvernement de mettre en avant son bilan économique.

Les élections législatives pourraient cependant se dérouler dès le mois prochain, ce qui ne laisse que peu de temps à la coalition libérale-nationale pour inverser les sondages qui l’annoncent perdante face à l’opposition travailliste.

Le Premier ministre Scott Morrison, qui est très fortement critiqué pour sa politique restrictive en matière d’immigration et son scepticisme climatique, cherche par tous les moyens à mettre en avant son bilan économique.

Le ministre des Finances Josh Frydenberg a déclaré au Parlement que le retour à l’excédent du budget signifiait que l’Australie était « à nouveau sur les rails« .

Il a affirmé que les fondamentaux de l’économie nationale étaient sains, mais que des risques évidents existaient dans le pays comme à l’étranger.

« Les tensions commerciales mondiales demeurent, l’économie chinoise ralentit et certaines économies développées comme le Japon, l’Europe et d’autres perdent leur élan« .

« Malgré ces défis, le fait que nous enregistrions une 28e année consécutive de croissance économique est un témoignage de la force de l’économie australienne. Notre projet économique va permettre que cela dure« .

M. Frydenberg a ainsi expliqué que la croissance devrait être de 2,75% sur l’exercice 2019-2020. L’excédent budgétaire passera à 11 milliards de dollars australiens en 2020-2021, puis à 17,8 milliards en 2021-2022 et à 9,2 milliards en 2022-2023.

Il a annoncé que cette manne allait permettre de commencer à régler quantité de dettes accumulées, avec l’objectif de solder la dette publique en 2030 ou avant.

Le ministre a souligné que le gouvernement comptait réduire les impôts de 10 millions d’Australiens et de trois millions de petites entreprises.

M. Frydenberg a expliqué qu’une économie devait, pour progresser, pouvoir compter sur des infrastructures de transport solides . Le gouvernement compte porter ses investissements dans les infrastructures à 100 milliards de dollars australiens au cours de la décennie qui vient.

Source : AFP


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

Comments
nc
Share With: