fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie/diversité: la basketteuse Liz Cambage ira bien aux JO

Australie/diversité: la basketteuse Liz Cambage ira bien aux JO

tfm
La joueuse australienne de basket Liz Cambage a annoncé mardi qu’elle participerait bien aux JO de Tokyo malgré ses menaces récentes de ne pas s’y rendre au nom du manque de diversité raciale visible sur des photos d’un sponsor de la délégation australienne.

“Je vais jouer avec mes sœurs avec lesquelles je joue depuis que je suis toute petite et je vais jouer pour tous ces jeunes enfants de couleur qui me regardent en Australie”, a déclaré Cambage, 29 ans, sur Instagram.

La joueuse des Las Vegas Aces (WNBA), née d’une mère australienne et d’un père nigérian, avait semblé insinuer le contraire vendredi tout en dénonçant le manque de diversité raciale visible sur des photos de la marque de sous-vêtements Jockey, principal sponsor de la sélection olympique australienne, avec sur l’une d’elles uniquement des athlètes blancs.

“COMMENT PUIS-JE REPRÉSENTER UN PAYS QUI NE ME REPRÉSENTE MÊME PAS #whitewashedaustralia”, avait posté la pivot métisse de 2,03 m, qui a disputé les deux précédents Jeux olympiques, avec à la clé une médaille de bronze à ceux de Londres en 2012.

“Jusqu’à ce que vous en fassiez plus, je vais m’asseoir ici”, avait-elle encore écrit sur Instagram dans un message à l’intention de la sélection australienne.

Liz Cambage avait fustigé également une autre photo montrant des athlètes australiens, dont un seul, le rugbyman Maurice Longbottom, est aborigène, affirmant: “le faux bronzage ne remplace pas la diversité”.

“Vous faites vraiment tout votre possible pour retirer les POC (personnes de couleur) du premier plan alors que ce sont les athlètes noirs qui mènent le peloton”, avait-elle encore lancé.

“Les athlètes mis à la disposition de Jockey auraient pu et dû mieux refléter la riche diversité des athlètes qui représentent l’Australie aux Jeux”, s’était défendu le Comité olympique australien, s’estimant “fier de son bilan” concernant la promotion de “l’égalité des sexes et de toutes les formes de diversité”.

La prise de position de Cambage avait reçu un accueil mitigé en Australie, certains l’applaudissant tandis que d’autres, dont l’ex-tennisman Todd Woodbridge, l’ont accusée de “manquer de respect” aux autres athlètes.

“Je suis une telle garce psychopathe que toute la haine que vous m’envoyez m’excite, cela me pousse à aller plus loin”, leur a-t-elle répondu, promettant de continuer à utiliser sa voix pour “faire changer les choses”.

Share With:
Tags