fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie : gaspillage alimentaire et choix de société

Australie : gaspillage alimentaire et choix de société

gjfood

890$. C’est ce qu’un ménage australien dépense chaque année en gaspillage alimentaire. Mais réduire sa facture tout en protégeant l’environnement exige de profond changement de société. 

Les ménages australiens ont jeté au total 8,9 milliards de dollars de nourriture l’an dernier. C’est moins que l’an dernier -une réduction de 7 % par rapport aux 9,6 milliards de dollars en 2017- mais cette statistique demeure préoccupante.

Des producteurs aux détaillants jusqu’aux consommateurs, le gaspillage alimentaire n’est pas un problème exclusivement australien. Il est même plus important en France où 10 millions de tonnes de nourriture, soit 16 milliards d’euros ont été jeté en 2018. Ramenée à chaque français et non à chaque foyer, la facture s’élève à 240€/an. Ces chiffres devant être nuancés par la démographie australienne beaucoup plus faible que la démographie française.

Le problème est donc mondial. En cause notre système économique actuel : plus d’un tiers de tous les aliments produits dans le monde ne parviennent jamais sur la table des consommateurs, trop abîmés pendant le transport.

Cela signifie qu’un tiers des terres agricoles dans le monde sont utilisées pour cultiver des aliments qui ne sont jamais consommés, et que les ressources utilisées pendant la production, notamment l’eau, le carburant et les engrais, sont également gaspillées.

Pour autant, chacun peut également faire des efforts : près de la moitié  des Australiens reconnaissent en effet acheter plus que ce qu’ils ne consomment.

En cause : la planification insuffisante des repas mais également les enfants qui ne finissent pas toujours leur plat… Le développement des courses en ligne ainsi que les applications de livraison à domicile participe aussi au phénomène.  Selon un rapport, les services de livraison à la demande gaspille 15,2 % de plus que des restaurants traditionnels.

Quels sont les États qui gaspillent le plus ? 

Sans surprise ce sont les États qui sont les plus urbanisés qui s’adonne au gaspillage alimentaire. Avec 922$ par ménage/an soit 12% de la nourriture achetée, la Nouvelle-Galles du Sud est l’État qui gaspille le plus suivi de l’État du Victoria avec 910$ par ménage/an. Pourtant, les Victoriens ont réalisé les progrès les plus important en 2018, réduisant leur gaspillage alimentaire de 5,5 % par rapport à 2017.

Le Territoire du Nord ainsi que l’Australie-Méridionale sont les mieux classés avec respectivement 746$ et 646$ par ménage/an.

Des disparités de mode de vie qui explique des différences entre États 

Dans le « bush » entendez la campagne australienne, le gaspillage est donc moindre. Les ruraux planifient davantage leur repas que les urbains, congèlent également davantage leurs restes. Pour la plupart, ils se fournissent directement sur les marchés locaux ou en circuit court. L’achat au détail permet de congeler la viande et ainsi de maîtriser sa production alimentaire.

Réduire le gaspillage alimentaire nécessiterait donc de reprendre la maîtrise de notre alimentation et donc d’accepter de travailler moins. Un choix de société difficile à l’agenda d’aucune formations politiques pour les élections à venir…


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: