fbpx
HomeACTUAustralie: la Banque centrale d’Australie n’augmentera pas ses taux directeurs en 2022

Australie: la Banque centrale d’Australie n’augmentera pas ses taux directeurs en 2022

La Banque centrale australienne a annoncé mardi que ses taux directeurs, à leur plus bas historique, n’augmenteront pas en 2022 mais son gouverneur n’a cependant pas exclu une hausse l’année suivante.

La Reserve Bank of Australia (RBA) a maintenu son taux de base à 0,10%, à l’issue d’une réunion, mais a abandonné son objectif de rendement obligataire. Elle a cependant indiqué que le taux pourrait être relevé avant 2024, date à laquelle était prévue une hausse.

Cette annonce intervient alors qu’à travers la planète, les Banques centrales ont commencé à durcir leur politique afin de limiter l’inflation.

Le gouverneur de la RBA Philip Lowe a affirmé qu’une hausse des taux est “possible” en 2023, après une reprise limitée de l’inflation à 2,1%.

La banque s’attend à ce que l’inflation augmente progressivement et atteigne 2,5% en 2023, ce qui reste dans les limites de l’objectif qui se situe entre 2 et 3%.

“Sur la question du calendrier, les dernières données et prévisions ne justifient pas une augmentation du taux directeur en 2022”, a déclaré M. Lowe lors d’un compte-rendu en ligne.

“Je reconnais que certaines autres banques centrales relèvent leurs taux, mais notre situation est différente”, a-t-il souligné

Les Banques centrales du Brésil, Singapour, Corée du Sud et Nouvelle-Zélande ont récemment relevé leurs taux directeurs.

M. Lowe a indiqué que l’économie australienne connait un rebond économique “relativement rapide” après qu’une épidémie du Covid-19, liée au variant Delta, a entraîné un confinement de plusieurs mois des deux plus grandes villes du pays, Sydney et Melbourne.

La RBA table sur une croissance de l’économie d’environ 5,5% l’an prochain et d’environ 2,5% en 2023.

La banque centrale prévoit de poursuivre un programme d’achat d’obligations de 4 milliards de dollars australiens (2,9 milliards de dollars) par semaine jusqu’en février 2022 au moins, date à laquelle la mesure de relance sera réexaminée.

Share With: