fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie : la détention pourra dépasser la peine dans les cas de terrorisme

Australie : la détention pourra dépasser la peine dans les cas de terrorisme

dppp

Les détenus condamnés dans des dossiers terroristes pourront être maintenus en prison après la fin de leur peine en Australie, s’ils représentent toujours une menace, en vertu d’une nouvelle loi votée jeudi.

Ce texte avait été annoncé en juillet par le Premier ministre Malcolm Turnbull, afin de renforcer l’arsenal juridique contre les jihadistes.

Cette prolongation de la détention devra être demandée 12 mois avant la fin de la peine. Il reviendra à la Cour suprême de décider si le détenu en question risque de commettre de graves infractions s’il est remis en liberté.

“Cette loi renforce la capacité de nos agences de sécurité à maintenir en détention quelqu’un qui aurait commis des infractions terroristes et qui ne serait pas revenu sur le droit chemin”, a déclaré devant le Parlement le ministre australien de la Justice Michael Keenan.

“Nous ne permettrons pas que des personnes qui ne se sont pas repenties dans les prisons australiennes soient libérées et aillent faire du tort aux Australiens”, a-t-il ajouté.

Des dispositions similaires existent d’ores et déjà dans certains Etats australiens concernant des délinquants sexuels ou des individus extrêmement violents.

Les Verts et le député libéral démocrate David Leyonhjelm ont voté contre le texte.

Ce dernier a dénoncé une atteinte inacceptable aux libertés.

“Nous ne devrions pas pouvoir imposer dans les faits la perpétuité à quelqu’un qui n’y a pas été condamné”, a-t-il dit.

M. Keenan a indiqué que 55 personnes avaient été inculpées dans 24 dossiers terroristes depuis que le niveau d’alerte avait été relevé en septembre 2014.

“Quatre attentats ont été commis pendant cette période en Australie et, grâce au bon travail des services antiterroristes, 11 autres attentats ont été déjoués”, a-t-il dit.

Selon les autorités australiennes, onze tentatives d’attentats ont été déjouées ces deux dernières années.

 

AFP
Share With: