fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie: le père accuse le grand-père d’avoir prémédité la tuerie de Margaret River

Australie: le père accuse le grand-père d’avoir prémédité la tuerie de Margaret River

gjfood

Le père de quatre enfants tués dans une propriété rurale près de Margaret River, en Australie, a accusé dimanche son beau-père d’avoir prémédité cette tuerie, la plus sanglante en 22 ans sur l’île-continent.

Les enfants d’Aaron Cockman -trois garçons et une fille âgés de huit à 13 ans- ont été retrouvés morts vendredi dans la petite ville d’Osmington, située à proximité de la localité viticole de Margaret River dans l’extrême sud-ouest du pays.

Les corps de leur mère Katrina Miles, 35 ans, et des parents de cette dernière, Cynda Miles, 58 ans, et Peter Miles, 61 ans, ont également été découverts à proximité.

Aaron Cockman, qui a expliqué aux journalistes qu’il était séparé de son épouse, a accusé son beau-père d’avoir prémédité les meurtres.

« Je crois qu’il y a réfléchi sérieusement », a déclaré M. Cockman aux journalistes à Margaret River. « Je crois qu’il y a pensé pendant longtemps », a-t-il ajouté dans sa première prise de parole en public depuis la fusillade.

La police avait indiqué samedi à la presse qu’il s’agissait de meurtres suivis de suicide et qu’elle ne recherchait pas de suspects. Mais elle avait affirmé qu’il était trop tôt pour dire qui était le meurtrier.

Le commissaire Chris Dawson avait cependant révélé que trois armes à feu avec des permis au nom de Peter Miles avaient été retrouvées.

La police n’a pas dévoilé ce que pourrait être le mobile de ce crime. M. Cockman a affirmé de son côté qu’il avait auparavant une relation proche avec les parents de Katrina.

Ce genre de tuerie est rare en Australie où les lois sur les armes à feu sont très strictes. Toutes les armes doivent être enregistrées mais bon nombre sont importées illégalement dans l’immense pays-continent par le crime organisé.

Il s’agit de la pire tuerie en Australie depuis un massacre qui avait fait 35 morts en 1996 à Port Arthur, en Tasmanie.

Source : AFP


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: