fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie: l’ex-Premier ministre Turnbull veut une enquête sur l’homme qui l’a chassé

Australie: l’ex-Premier ministre Turnbull veut une enquête sur l’homme qui l’a chassé

NYE

L’ancien Premier ministre australien, victime d’un « putsch » en août au sein de son propre parti conservateur, a réclamé l’ouverture d’une enquête contre l’homme à l’origine de son limogeage, le ministre de l’Intérieur.

Jetant aux orties toute idée de loyauté partisane, Malcolm Turnbull, qui a dirigé le gouvernement pendant trois ans, a déclaré que Peter Dutton, membre comme lui du Parti libéral, devait être renvoyé devant la Haute cour en raison d’un conflit d’intérêts potentiel.

Il s’agit du dernier coup de poignard en date dans l’histoire politique mouvementée de l’île-continent, qui a connu six changements de Premier ministre en dix ans.

M. Dutton, un tenant du conservatisme pur et dur, est celui qui avait mené fin août la charge contre le modéré Turnbull mais avait échoué à gagner la bataille pour le poste de chef de gouvernement, revenu à Scott Morrison.

Le ministre de l’Intérieur, un ancien policier, est accusé de conflit d’intérêts qui l’empêcherait de continuer à siéger au Parlement fédéral après des révélations sur les intérêts financiers de sa famille dans deux crèches bénéficiaires de subventions publiques, selon le groupe public de médias ABC.

La presse australienne rapporte que depuis son limogeage, M. Turnbull intrigue en coulisses. Il a porté publiquement le fer mercredi dans un tweet.

« Compte tenu des incertitudes sur l’éligibilité de Peter Dutton, reconnues par le Solicitor General (conseiller juridique du gouvernement fédéral et son représentant devant la justice), il doit être renvoyé devant la Haute cour ».

L’ancien Premier ministre ajoute qu’il s’en est ouvert à son successeur et à « d’autres collègues ».

M. Morrison a déclaré que tout conseil était le bienvenu.

« Honnêtement, ce n’est pas quelque chose qui me préoccupe beaucoup. Je respecte mes collègues, leurs conseils et leurs contributions », a-t-il affirmé.

Peter Dutton est également sur la sellette après des révélations selon lesquelles il était personnellement intervenu pour aider deux jeunes filles au pair dont les visas n’étaient pas conformes à rester en Australie.

AFP

———————————————-

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With:
Tags