fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie : Nouvelles règles pour les travailleurs à mi-temps

Australie : Nouvelles règles pour les travailleurs à mi-temps

franckprovost

Les travailleurs mi-temps ont désormais le droit de demander à leurs patrons de modifier leur emploi du temps, grâce aux nouvelles règles entrées en vigueur lundi. Un poste permanent doit leur être cédé s’ils ont travaillé dans l’entreprise en heure pleine depuis au moins un an.

L’année dernière, la Fair Work Commission a rendu publique la décision selon laquelle un employé travaillant en moyenne 38 heures pendant au moins 12 mois pouvait demander la conversion de son poste en poste permanent à temps plein.

Ceux qui ont travaillé moins de 38 heures peuvent demander à être employés à temps partiel s’ils travaillent selon un «schéma d’heures» entrée en vigueur le 1 er octobre.

Les travailleurs doivent adresser la demande par écrit à leur chef. Celui-ci peut toujours la refuser, mais uniquement s’il existe des «motifs raisonnables».

Quels sont les avantages de devenir un membre permanent du personnel? D’une part, les nouvelles règlementations leur donneraient l’accès à des congés de maladie payés et à des congés annuels payés. Elles leur garantit également un certain nombre d’heures de travail et de rémunération. Pour le moment, les employés occasionnels peuvent avoir des heures de travail réduites à la dernière minute.

Un changement qui intervient suite aux changements concernant les travailleurs à mi-temps en commerce. Eux, voient leur taux de pénalité augmenté les samedis et les soirs de semaine, en prévision de la période de pointe de Noël.

L’ensemble des membres de la Fair Work Commission, présidée par le juge Iain Ross, a statué que le taux de pénalité du samedi pour les travailleurs à mi-temps devrait passer de 10% à 25%. Or, les employés à mi-temps travaillant 18 heures ou plus en semaine seront mis en conformité avec les employés permanents du commerce de détail, qui ont une charge de 25% sur ces quarts de travail.

« Ces mesures sont mises en place pour réguler la rémunération et les avantages des travailleurs à mi-temps en vertu de la décision qui ne sont pas correctement indemnisés pour l’absence de salaire, de congés annuels et d’insécurité du travail », a déclaré M. Dwyer.

Source : News.com


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: