fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie: Top 5 des bons plans tourisme dans le Red Center

Australie: Top 5 des bons plans tourisme dans le Red Center

nc

En ce début d’été australien, la rédaction du Courrier Australien vous propose son top 5 des bons plans tourisme dans les quatre coins de l’Australie.

Le Red Center (Centre Rouge en français) est le nom familier donné à la région désertique du sud de l’Etat du Northen Territory en Australie.

Le Centre Rouge est l’endroit où vous trouverez le plus célèbre monolithe d’Australie, Uluru, et c’est là que bat le cœur de l’outback. La seule grande ville est Alice Springs, le reste de la population étant dispersé dans de plus petites communautés. Le fer oxydé dans le sol donne à l’ensemble de la zone son éclat rougeâtre distinctif et immédiatement reconnaissable. Ici, vous pouvez entrer en contact avec la culture vivante la plus ancienne du monde ou écouter les légendes de l’époque des pionniers dans un pub de l’arrière-pays.

1- Uluru et Kata Tjuta

Si vous pensiez que l’outback australien était plat comme la Belgique, détrompez-vous !

Uluru, ce très gros rocher, est l’un des monolithes les plus connu d’Australie. Situé à 450km d’Alice Springs, dans le parc national d’Uluru-Kata Tjuta, ce massif rocheux offre à l’aube et au crépuscule de la journée des images à couper le souffle. L’inclinaison du soleil à certains moment de la journée donne à cette gigantesque pierre une couleur rouge vive comme on en voit nul part ailleurs. Ce lieu sacré pour les communautés autochtones australiennes, a vraisemblablement commencé à sortir de terre il y a 550 millions d’années.

A une cinquantaine de kilomètres plus à l’ouest, vous pourrez vous arrêter au pied du Kata Tjuta et de ses 36 dômes de roches rouges qui lui donne cette forme si particulières. Vous pourrez aussi en entendre parlé sous le terme « Olgas ».

Plusieurs expériences sont proposées sur place en fonction de votre porte-monnaie (treck jusqu’au sommet accompagné d’un guide aborigène, vol en hélicoptère au-dessus des formations rocheuses, raid à moto ou à dos de chameau, et bien d’autres activités).

2 – Kings Canyon

Kings Canyon se trouve dans le parc national de Watarrka, à environ 470 km d’Alice Springs.

Deux différents circuits balisés vous permettent de profiter de ce décor naturel splendide : le Kings Creek Walk qui fait 2 km de long aller-retour et longe la rivière en passant au pied des falaises; et le Canyon Rim Walk qui  passe au sommet des falaises en longeant le bord du canyon. Cette balade de près de 6km de boucle vous prendra entre 3 heures (pour les plus sportifs) et 4 heures de randonnée. Bien que le sentier soit assez raide au départ, il redevient rapidement plat et vous offre une vue spectaculaire. Le contraste est assez incroyable avec d’un côté une flore verdoyante et de l’autre, des falaises ocres qui vous donneront sans doute le vertige.

Attention à la chaleur si vous prévoyez d’y faire escale cet été. Les températures dans la région peuvent rapidement atteindre des extrêmes.

 

3 – Finke Gorge

Situé à 138km à l’ouest d’Alice Springs, le parc national de Finke Gorge s’étend sur 46 000 hectares et est notamment célèbre pour son impressionnante Palm Valley.

L’oasis de Palm Valley abrite une grande variété d’espèces végétales, dont beaucoup sont rares et uniques à la région, y compris le palmier chou rouge d’Australie centrale (Livistona mariae), qui donne son nom à la région. Il regroupe notamment plusieurs milliers de palmiers.

Le parc est traversé par la rivière Finke, considérée comme l’une des plus anciennes rivières du monde (environ 350 millions d’années). Le parc et la région environnante ont une grande valeur sentimentale pour les aborigènes locaux.

La Mpulungkinya walk au cœur du Finke Gorge National Park / © Northern Territory Government

4 – Glen Helen Gorge

Située à 132 kilomètres d’Alice Springs dans les confins ouest des West MacDonnell Ranges, les conducteurs qui arpentent la Red Centre Way depuis Alice Springs aiment s’y arrêter la nuit.

Le paysage qui entoure Glen Helen est spectaculaire : à votre arrivée, la première chose que vous verrez est un mur de grès gigantesque. La zone offre des vues sur le Mount Sonder, l’un des points les plus élevés d’Australie centrale, qui change de couleur selon la lumière.

À Glen Helen Gorge, la chaîne montagneuse se sépare pour laisser passer la rivière Finke. Le point d’eau permanent de la rivière Finke est un refuge important pendant les mois d’été très chauds, aussi bien pour les neuf espèces de poissons répertoriées dans la Finke que pour les oiseaux migrateurs. D’ici, la rivière Finke poursuit son chemin jusqu’au désert de Simpson.

Les propriétaires traditionnels de la zone croient que ce lieu de baignade attrayant est la demeure du puissant et ancien Serpent arc-en-ciel, et le considèrent comme interdit d’accès.

La section 10 de niveau moyen, réalisable en un jour, de la promenade de 223 kilomètres nommée Larapinta Trail s’arrête à Glenn Helen Junction. (Source : northenterritory.com)

L’eau translucide des Glen Helen Gorge / ©AdamNoosa

5 – Henbury Meteorites Conservation Reserve

Les cratères de Henbury sont le résultat d’un événement naturel rare se produisant dans une zone peuplée.

Situé à 145km au sud-ouest d’Alice Springs, cette réserve naturelle offre l’incroyable possibilité d’admirer près d’une douzaine de cratères qui se sont formés à la suite d’une fragmentation de météorite heurtant la surface de la Terre. Allant jusqu’à 180m de diamètre et 15m de profondeur, ces fragments de météorite serait entrée en collision avec le sol australien il y a plus de 4 700 ans.

Henbury est l’un des cinq sites d’impact de météorites en Australie avec des fragments de météorite toujours dans le sol. Il est considéré comme un endroit sacré par le peuple autochtone Arrernte et se serait formé pendant l’occupation humaine de la région.

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
Share With: