fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie : Un lobbying des armes aussi important qu’aux États-Unis

Australie : Un lobbying des armes aussi important qu’aux États-Unis

gjfood

Selon un rapport, la Shooting Industry Foundation of Australia ( SIFA ), le lobby des armes australien aurait versé plus d’argent aux partis politiques que la NRA, son pendant américain. Ce lobbying massif pose problème dans un pays encore traumatisé par l’attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande. 

Entre 2015 et 2016, le lobby des armes à feu en Australie a versé 1.7 million de $US à des partis politiques contre 800.000 $ US pour la NRA aux États-Unis. En terme d’adhérent, la SIFA compte également 200.000 membres soit 0.8% de la population australienne contre 1.2% de la population américaine pour la NRA.

Le Parti Australien de Bob Katter a reçu la plus importante part de ses généreux dons à savoir 808.000$ suivi du Parti des Tireurs 700.000$, le Parti Libéral 46.000$ puis du Parti Travailliste 33.000$.

Le rapport, commandé par Gun Control Australia et Getup ! fait remarquer l’équipe n’a eu accès qu’à de documents accessibles au public, et qu’il pourrait y avoir plus de dépenses non divulguées. Il précise également que le lobby pro-arme en Australie a également dépensé des montants similaires à ceux de la NRA en dépenses de campagne, ce qui est différent des dons politiques directs.

L’auteur du rapport M. Bill Browne estime qu' »il y a un réel danger que nos lois sur les armes à feu soient édulcorées » car, selon lui,  les Australiens ne réalisent pas l’ampleur et le puissance de frappe de la SIFA.

Mardi, la chef par intérim du parti travailliste de la Nouvelle-Galles du Sud, Penny Sharpe, a déclaré qu’elle appuierait l’interdiction du lobbying des armes à feu dans l’État, à l’instar des lobbys de l’alcool et du jeu.

Source : The Guardian


Suivez Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et abonnez-vous gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous

Comments
Share With: