fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie: un processus de vaccination digne de “Hunger Games”, selon un responsable local

Australie: un processus de vaccination digne de “Hunger Games”, selon un responsable local

Un haut responsable australien a comparé lundi le processus de vaccination à un parcours du combattant digne de la trilogie dystopique “Hunger Games”, adaptée au cinéma, au moment où son pays est confronté à un regain de cas de coronavirus et à une pénurie de doses.

Celle-ci a généré un vent de panique au sein d’une partie de la population désireuse d’être immunisée au plus vite, a affirmé Brad Hazzard, ministre de la Santé de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, l’Etat le plus peuplé d’Australie.

“Les gens courent après les vaccins, cela fait un presque penser à l’univers de Hunger Games”, a-t-il dit pour décrire ces Australiens se ruant sur les centres de vaccination ou les appelant désespérément au téléphone pour obtenir un rendez-vous.

Dans l’univers de science fiction de “Hunger Games”, adapté au cinéma, un groupe de jeunes gens sont tirés au sort chaque année pour participer à une épreuve télévisée où ils doivent s’entretuer.

Seuls 7% des 25 millions d’Australiens ont reçu leurs deux doses de vaccins, ce qui est une des proportions les plus faibles de tous les pays développés.

Le gouvernement conservateur avait massivement misé sur le vaccin d’AstraZeneca et sur un vaccin australien qui n’a cependant pas passé le stade des essais.

Beaucoup d’Australiens ont boudé l’AstraZeneca, qui n’est désormais recommandé que pour les plus de 60 ans, en cherchant coûte que coûte à se faire administrer le vaccin Pfizer.

Mais l’offre est limitée en raison de la faiblesse des stocks mondiaux et de commandes tardives des autorités.

La pression est forte sur le Premier ministre Scott Morrison pour qu’il parvienne à accélérer le processus de vaccination, alors que plus de 300 cas ont été recensés à Sydney, une ville actuellement soumise à un confinement.

Au total, l’Australie a enregistré 30.000 contaminations depuis le début de la pandémie. Des confinements ont été décidés dans plusieurs grandes agglomérations en raison du regain épidémique.

Share With:
Tags