fbpx
HomeACTUAustralie : une addiction au plastique dangereuse pour la planète

Australie : une addiction au plastique dangereuse pour la planète

 

En Australie, plus de 1,5 millions de tonnes de dérivés du pétrole brut, y compris les matières plastiques sont consommés chaque année. La plus grande partie d’entre eux ne sont pas recyclés et sont jetés dans les cours d’eau ou les océans. Une analyse récente a montré que d’ici à 2050, le nombre de déchets plastiques dans les océans pourrait correspondre au nombre de poissons présents dans les eaux.

 

La consommation de produits plastiques est très importante en Australie

Alors que la France a interdit l’utilisation de sacs plastiques dans les supermarchés, l’Australie peine encore à en éviter l’utilisation. La réutilisation des récipients en plastique pourrait également être une mesure importante afin de réduire les déchets plastiques du pays.

La consommation de produits plastiques en Australie est très importante, pourtant seulement 300 000 tonnes de matières plastiques sont collectées chaque année pour le recyclage. Environ la moitié de ces matières plastiques sont envoyées à l’étranger pour traitement, et 20% des plastiques retraités pour fabriquer de nouveaux produits sont également envoyés à l’étranger.

Tous les plastiques ne peuvent être recyclés immédiatement. Les plastiques thermodurcissables, généralement utilisés dans le domaine de l’électronique ne sont pas recyclables.

 

Le recyclage n’est pas un automatisme en Australie

Pourtant, le recyclage n’est pas encore un automatisme en Australie. Selon Mark Jacobsen, directeur du marketing chez Replas, “Le recylage en Australie se meurt dans l’eau” – les Australiens ne sont pas encore prêts à acheter des produits fabriqués à partir de leurs propres déchets.

Depuis près de trois décennies, l’entreprise Replas est pionnière dans le domaine du recyclage. Elle transforme les plastiques souples comme les bouteilles de lait ou les shampoings en plastiques plus solides.

Il y a peu, Replas s’est associée à l’entreprise de recyclage RED Group, basée à Melbourne. Ensemble, elles ont mis en place un programme qui vise à récolter les sacs plastiques dans les écoles primaires de Melbourne. En quelques années, ce programme s’est transformé en un véritable réseau constitué de plus de 600 stations de collecte, principalement dans les supermarchés, à travers tout le pays.

 

Un projet qui donne de l’espoir, alors que tout reste à faire encore en matière de recyclage plastique en Australie. 

 


Source: www.theguardian.com

Share With: