fbpx
HomeACTUAustralie : une affiche « anti-backpackers » crée la polémique

Australie : une affiche « anti-backpackers » crée la polémique

Une affiche à caractère discriminant et misogyne destinée aux backpackers a été aperçue sur la devanture d’un magasin dans le nord du Queensland. 

Un poster avec la mention « Backpacker-free zone » a été découvert dimanche 3 juin sur la vitrine d’un commerce à Ayr, à 80 kilomètres au sud de Townsville. a40809a08594791ec83138b903a0b72c“A part si vous avez des ascendants d’Europe du Nord, que vous parlez anglais ou que vous n’êtes ni une thot (acronyme pour « that ho over there » utilisé pour désigner de manière péjorative les femmes, ndlr) ni un dégénéré, dégagez parce que vous n’êtes pas les bienvenus ici”, peut-on lire.

Les réactions sur les réseaux sociaux ne se sont pas faites attendre. Une voyageuse néerlandaise a qualifié l’affiche “d’absurde” et a dit se sentir totalement discriminée. “Les auteurs de ce message insinuent que nous agissons comme des bêtes uniquement capables de faire la fête et de détruire leur communauté”, a-t-elle réagi. “S’ils ne veulent pas de backpackers à Ayr, laissons-les et tournons-nous vers d’autres agriculteurs et restaurateurs qui seront eux, ravis de pouvoir compter sur nous”.

Malgré la malveillance du poster, Adly, un français voyageant en Australie, a rappelé que ce genre de message restait exceptionnel. “Durant mon séjour à Burdekin, j’ai toujours rencontré des locaux serviables et prêts à aider les voyageurs en galère”, a expliqué le jeune homme.

La maire de la ville, Lyn McLaughlin s’est dite “effarée” par cet “ignoble message”. Elle a tout de suite condamné l’action et a réaffirmé que les backpackers étaient les bienvenus dans la région. “A Burdekin nous accueillons les voyageurs à bras ouverts, non seulement pour la main d’oeuvre cruciale qu’ils constituent dans l’industrie horticole, mais aussi pour la diversité culturelle qu’ils apportent à notre communauté”, a réagi Mme Mc Laughlin. 

Elle a dit espérer que ce poster ne découragerait pas les visiteurs étrangers souhaitant découvrir la région et qu’ils viendraient toujours profiter “de l’hospitalité et du style de vie australien authentique” de Burdekin.

Sources : au.news.yahoo.comwww.news.com.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: