fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAustralie : Vague d’interdiction des téléphones dans les écoles privées

Australie : Vague d’interdiction des téléphones dans les écoles privées

franckprovost

C’est nouveau et à priori ça devrait fonctionner ! Dans les écoles privés d’Australie, on a banni des salles de cours les téléphones portables pour réduire le stress. Pour les parents, une seule façon de les contacter, via « l’accueil ». Les écoles publiques rejoignent même le pas !

Dès le début du 4e trimestre, les écoles pour garçons « Le Newington College », « Shore School » et « Tara Anglican School » ont demandé aux élèves de laisser leurs téléphones dans les casiers durant toute la durée des cours. Les enfants y auront donc accès durant les interclasses et les heures creuses.

Un nombre croissant d’écoles, y compris le lycée Deniliquin, ont décidé d’interdire le précieux objet, l’accusant de réduire la concentration et d’augmenter le niveau de stress. Depuis, les enseignants ont remarqué une augmentation de l’engagement et des conversations entre élèves pendant les pauses.

Une étude du gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud sur les téléphones portables dans les écoles a révélé qu’ils pouvaient constituer des outils d’apprentissage constructifs, mais les recherches de Newington ont révélé qu’ils avaient une influence négative.
Les interruptions constantes des messages et des appels, la crainte d’être absent et la distraction ont entraîné une augmentation du stress et une concentration insuffisante.

« Le collège estime que les étudiants bénéficieront d’avantages académiques et sociaux plus importants en n’ayant pas leur téléphone portable sur eux pendant la journée scolaire« , lit-on dans l’avis de Newington.

Suite aux initiatives des écoles, le gouvernement de la NSW réalise une étude de l’utilisation non-éducative des appareils mobiles dans les écoles de l’État qui sera publiée début 2019.

Source : News.com.au

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: