fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUBaisse de la consommation: l’économie australienne stagne

Baisse de la consommation: l’économie australienne stagne

franckprovost

Selon les données officielles publiées mercredi, la croissance économique de l’Australie s’est arrêtée au troisième trimestre de l’année, les dépenses de consommation s’essoufflent à mesure que les prix des maisons diminuent davantage.

L’économie du G20 a connu une faible croissance de 0,3 % entre juillet et septembre, soit le taux le plus faible depuis deux ans et bien en deçà des attentes du marché.

Le dollar australien – soutenu par 27 années de croissance consécutives – a glissé par rapport au dollar américain.

L’économiste de JP Morgan, Tom Kennedy, a déclaré que les données étaient accompagnées de signes « menaçants » de la part des consommateurs australiens.

« Aujourd’hui, la faiblesse des salaires, le ralentissement du marché du logement, l’effet de richesse limité et le niveau élevé de l’endettement commencent vraiment à culminer dans un contexte plutôt inquiétant pour les dépenses des ménages. »

Les Australiens dépensent moins pour des articles coûteux comme les voitures et les vêtements, tandis que les dépenses pour les produits de première nécessité comme la nourriture augmentent très légèrement.

Au cours de l’année dernière, l’économie australienne a connu une croissance d’environ 2,8%, derrière les prévisions.

La solide performance économique de l’Australie au cours des dernières années avait été l’un des piliers de l’appel lancé par le Parti libéral au pouvoir aux électeurs avant les élections prévues en mai prochain.

Bien que les chiffres ne brisent pas cet argument, ils soulèveront des doutes qui rendront la vie plus difficile au Premier ministre Scott Morrison, en proie à des conflits.

Les derniers chiffres – beaucoup plus faibles que les prévisions de fin d’année de la banque centrale de 3,5 % – sont arrivés un jour après que la Banque de réserve d’Australie ait maintenu les taux d’intérêt à un niveau record de 1,50 %.

Les taux d’intérêt sont demeurés inchangés depuis août 2016 alors que la banque centrale surveille la transition difficile de l’économie qui a suivi le boom massif des investissements miniers.

Parmi les principaux risques que la Banque de réserve surveille, mentionnons la mollesse de la croissance des salaires et l’inflation, alors même que le marché du travail se renforce.

Les analystes de marché s’attendent à ce que la RBA (Reserve Bank of Australia) demeure en suspens jusqu’à la fin de 2019 ou au début de 2020.

Source : AFP

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: