fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUBali : l’adolescent australien qui risquait la peine de mort pour possession de drogue libéré

Bali : l’adolescent australien qui risquait la peine de mort pour possession de drogue libéré

gjfood

L’adolescent australien Jamie Murphy, qui risquait jusqu’à 12 ans d’emprisonnement ou même la peine capitale, a été libéré après que le chef de police de Bali ait confirmé que la poudre blanche découverte sur lui n’était pas une drogue illicite.

C’est en se frayant un chemin parmi la nuée de journalistes, aveuglé par les flashs des photographes, que le jeune homme de 18 ans venu de Perth a quitté le poste de police en compagnie de son avocat dans un silence presque total, répondant seulement par un bref « ouais » lorsqu’on lui demande s’il est heureux d’être sorti.

-Les résultats des tests de drogues se sont révélés négatifs-

Après qu’un paquet suspect de poudre blanche ait été découvert sur Jamie, les agents de sécurité ainsi que la police ont d’abord cru qu’il s’agissait de cocaïne ou d’héroïne.

Mais selon le chef de la police de Kuta, Wayan Sumara, « les résultats des tests effectués sur la substance blanche découverte sur l’adolescent sont négatifs. Il s’agissait d’un mélange d’acétaminophène (un anti-douleur), et de deux types de médicaments contre la toux ». Le chef de la police de Bali, Sugeng Priyanto, a quant à lui affirmé que les tests sanguins et urinaires qui ont été menés sur Jamie étaient eux aussi négatifs.

Le jeune homme, qui avait été arrêté lundi dernier pour possession de drogues alors qu’il se rendait dans une boîte de nuit de Bali, s’est dit « très heureux » d’être innocenté. « Si les résultats sont négatifs, cela signifie qu’aucun crime n’a été commis », a déclaré M. Priyanto.

-Une substance blanche apparue « comme par magie » dans les effets de l’adolescent-

Depuis son arrestation, l’adolescent australien a toujours clamé son innocence, affirmant qu’il n’a jamais acheté la substance blanche, et que celle-ci serait apparue « comme par magie » au moment où il a été fouillé par les agents de sécurité de la boîte de nuit balinaise, Sky Garden. Cette déclaration, appuyée par les images de la vidéo-surveillance qui montrent l’attitude violente et accusatrice des agents, poussent certaines personnes à penser à un piège tendu par la police locale dans le but d’incriminer l’adolescent vulnérable.

Cette déclaration semble contredire les commentaires formulés par le chef de la police, qui a déclaré aux journalistes que M. Murphy aurait acheté la substance dans la rue. Le chef de la police a même suggéré que le jeune homme n’avait pas pleinement conscience de ce qu’il achetait. « Il ne savait pas si c’était de la drogue ou pas », a-t-il dit.

L'adolescent australien Jamie Murphy est fouillé par la sécurité à l'entrée de la boîte de nuit Sky Garden à Bali.

L’adolescent australien Jamie Murphy est fouillé par la sécurité à l’entrée de la boîte de nuit Sky Garden à Bali.

-Un cauchemar qui se finit bien-

Mercredi, après que le jeune homme ait été innocenté, la boîte de nuit Sky Garden s’est excusé pour la « force excessive » qui a été utilisée à l’encontre de Jamie Murphy lors de son arrestation. Des images prises le soir de l’incident par des spectateurs montraient en effet un agent de sécurité brutalisant et étouffant le jeune homme menotté, sans raison apparente, alors qu’il était conduit au poste de police.

Les parents de l’adolescent de 18 ans ont quitté Perth mercredi matin et sont arrivés à Bali vers midi heure locale pour soutenir leur fils. Mercredi matin, le personnel consulaire australien a quant à lui rendu visite à Jamie Murphy à l’occasion d’un entretien de 20 minutes. Ils n’ont fait aucun commentaire.

« Nous sommes profondément attristés par ces événements et nous voulons assurer à tous les parents australiens que la sécurité de leurs enfants est notre principale préoccupation, a déclaré la direction du club balinais. Nous croyons que la police locale mènera une enquête juste, et nous espérons une résolution rapide et pacifique à ce sujet. »


Source : http://www.smh.com.au/world/jamie-murphy-likely-to-be-released-after-bali-drugs-found-to-be-paracetamol-20161123-gsvoyd.html

Comments
franckprovost
Share With: