fbpx
HomeACTUBientôt la première usine à fabrication de protéines végétales en Australie

Bientôt la première usine à fabrication de protéines végétales en Australie

En Australie, 2 millions de personnes (plus de 8 % de la population) se déclarent végétariennes. Face à ce constat, le marché s’adapte. Australian Plant Proteins (APP) vient de recevoir 20 millions de dollars pour créer la première usine en Australie de fabrication de protéines végétales. 

Ce sera dans l’idéal en mars prochain, dans la ville rurale de Horsham, en Victoria. L’entreprise locale Australian Plant Proteins s’est saisie de l’augmentation et l’intérêt des consommateurs au sujet de leur alimentation et a décidé d’ouvrir une usine pour fabriquer les matières premières des substituts de viande, comme le beyond meat. Ces protéines végétales sont extraites de légumineuses comme le pois chiche et les lentilles.

D’après le fondateur d’APP, Brendan McKeegan, les citoyens australiens se rendent compte de l’impact écologique que nécessite la production animale. C’est pour cela qu’il pense que les opportunités pour les protéines végétales sont beaucoup plus grandes qu’une simple lubie. En effet, pour un 1 kg de boeuf, 3 000 litres d’eau sont nécessaires contre 70 pour 1 kg de légumineuses. C’est avec ce constat que le géant Hungry Jack’s a décidé d’éliminer petit à petit la viande de son enseigne. Et en s’attaquant à la production du boeuf, il s’attaque également à la production la plus dévastatrice pour l’environnement.

Ainsi, même dans le pays du barbecue, devenir végétalien (une alimentation sans produit animal) ne veut pas forcément dire se priver des petits plaisirs comme un burger dans un fast-food. Les grandes multinationales, souvent américaines, l’ont vite compris. Hungry Jack’s dispose d’une alternative à la viande avec l’Impossible Whooper. Lancée dans plus de 400 restaurants en octobre dernier, il contribue au marché du beyond meat qui avait déjà été introduit chez Coles, et IGA, tout comme dans les chaînes de restauration rapide telles que Grill’d, Ribs and Burgers, et Lord of the Fries. Le patron de Grill’d s’était étonné d’attirer un nombre important de nouveaux consommateurs après avoir lancé une offre de burger vegan. Huxtaburger a vu son stock s’écouler en une semaine après avoir lancé l’Alternative Burger.

Le pourcentage d’Australiens végétariens augmente sérieusement depuis ces dernières années années. Parmi ces personnes, deux tiers sont des femmes et plus de la moitié des Milléniaux (nés entre 1980 et 2000). Un marché prometteur et en pleine expansion.

Source : Financial Review.


 

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: