fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUSydney : La plage de Bondi fermée après deux observations distinctes de requin !

Sydney : La plage de Bondi fermée après deux observations distinctes de requin !

franckprovost

Des maîtres-nageurs ont fermé l’emblématique Bondi Beach de Sydney aujourd’hui après deux observations distinctes de requins.

Le premier signalement a eu lieu vers 10 heures du matin lorsqu’un nageur a aperçu un requin vers l’extrémité nord de la plage.

« Des procédures standards ont été mises en place – les drapeaux ont été baissés, les nageurs et les surfeurs ont été invités à sortir de l’eau et l’alarme des requins s’est déclenchée », a déclaré un porte-parole du Conseil de Waverley. « Les sauveteurs sont allés sur des jet-skis pour enquêter et juste avant 12h30, la plage a rouvert ses portes. »

Cependant, peu de temps après, l’alarme a retenti à nouveau. Une deuxième observation de requin a incité les gens à sortir de l’eau.

« Il a été jugé plus sûr de garder la plage fermée », a déclaré le porte-parole. « La visibilité dans l’eau était assez mauvaise à cause de la quantité d’algues dans l’eau. De ce fait, nous n’avons aucun détail sur l’espèce des requins, leur taille ou autres détails qui auraient pu nous être utiles. »

Heureusement, du fait des mauvaises conditions météorologiques pendant la majeure partie de la journée, l’afflux de baigneurs sur la plage était relativement calme. L’impact de la fermeture n’a donc pas été considérable. Car Bondi Beach peut attirer environ 10 000 visiteurs par jour durant les belles journées ensoleillées.

« Demain matin, lorsque les sauveteurs arriveront pour effectuer leur patrouille, ils évalueront la situation. Nous espérons grandement que tout ira bien et que la plage rouvrira« , a déclaré le porte-parole.

Source : News.com.au

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: