fbpx
HomeACTUCalédonie: le gouvernement surveille la pandémie mais l’objectif est de maintenir le référendum

Calédonie: le gouvernement surveille la pandémie mais l’objectif est de maintenir le référendum

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé mardi que l’objectif du gouvernement était de maintenir le troisième référendum d’indépendance, qui décidera de l’avenir de la Nouvelle Calédonie, à la date prévue du 12 décembre, mais qu’il tiendra compte de l’évolution de la pandémie de Covid-19 sur le caillou.

“Notre objectif reste de pouvoir organiser ce référendum (…) Bien sûr, il y a des conditions sanitaires, nous les regardons à la loupe et j’attends le rapport que Sébastien Lecornu va me faire à son retour, et après ces discussions sur place”, a indiqué M. Castex.

Il répondait à l’Assemblée nationale au député indépendantiste de Polynésie, Moetai Brotherson, soucieux que les résultats de ce référendum “ne puissent pas faire l’objet d’une quelconque contestation”.

Le ministre des Outre-mers Sébastien Lecornu est actuellement en Nouvelle-Calédonie “à la fois pour maintenir l’indispensable dialogue (…) mais aussi pour me faire un état précis de la situation sanitaire”, car c’est “l’évolution de la situation sanitaire qui vient troubler le jeu de la perspective référendaire”, a expliqué le Premier ministre.

Resté exempt de Covid pendant 18 mois grâce à une stricte protection de ses frontières, l’archipel français du Pacifique sud a été frappé par le variant Delta, causant la mort de plus de 200 personnes depuis le 6 septembre, sur un territoire qui compte 280.000 habitants.

“Nous avons eu quand même jusqu’à 1.300 cas pour 100.000 habitants c’est beaucoup”, a rappelé le chef du gouvernement.

“Nous sommes actuellement sur une tendance de 130 nouveaux cas quotidiens” a indiqué M. Castex, précisant qu’il y avait encore 235 patients Covid hospitalisés, dont 54 en réanimation. Mais avec la vaccination obligatoire instaurée par la Nouvelle Calédonie, “la situation est en amélioration”, a-t-il ajouté.

Selon le chef du gouvernement “60,7% de la population avait reçu hier une première dose et nous pensons bien d’ici la fin de ce mois, c’est l’objectif que nous nous sommes conjointement fixé avec le gouvernement calédonien, atteindre 85% de primo-vaccinés”.

Le gouvernement calédonien a annoncé jeudi une “adaptation” du confinement et la mise en place du pass sanitaire à partir du 11 octobre, en raison du recul du taux d’incidence et de la hausse du taux de vaccination.

Share With: