fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUCanberra : Google double Amazon et met sur pied des livraisons par drones

Canberra : Google double Amazon et met sur pied des livraisons par drones

franckprovost

En 2014, Jeff Bezos promettait d’ici à deux ou trois ans des livraisons à domicile par drones. Depuis, les progrès ont été peu significatifs. En banlieue de Canberra en revanche, Google, le concurrent direct d’Amazon, semble avoir gagné le pari fou lancé par Jeff Bezos il y a 5 ans. 

Wing, la société de livraison de Google, a annoncé mardi qu’elle livrait de la nourriture et d’autres articles en quelques minutes à un nombre limité de foyers dans les banlieues de Canberra.

Les livraisons de Wing sont actuellement limitées à 100 ménages dans trois banlieues, Crace, Palmerston et Franklin. Mais Google prévoit de s’étendre graduellement à deux autres quartiers au cours des prochains mois. La livraison sera gratuite pendant les trois premiers mois.

Bien que Wing prenne une longueur d’avance sur Amazon aujourd’hui, il reste encore un long chemin à parcourir avant qu’une entreprise ne devienne un leader incontesté. Les entreprises de livraison de drones sont confrontées à des questions de sécurité et d’acceptation par le public. Certains voisins peuvent en effet considérer les drones comme une nuisance et une atteinte à la vie privée notamment s’ils atterrissent bruyamment.

Nancy, un jeune entrepreneuse de la banlieue de Canberra, a eu recours à ce genre de livraison. Même si il n’y pas eu de problème lors de la livraison, elle reste plutôt sceptique :  « Franchement c’est bizarre » nous confie-t-elle avant de poursuivre amusée : « Voulez-nous un monde déshumanisant comme celui-ci ? Honnêtement quand cette grosse araignée se pose sur votre paillasson pour vous apporter à manger, vous perdez l’appétit »

Un modèle qui est donc loin d’emporter l’adhésion et qui serait susceptible de supprimer un nombre considérable de petits jobs étudiants.


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

 

 

Comments
franckprovost
Share With: