fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUCanicule : les habitants de Sydney priés de rester à l’intérieur

Canicule : les habitants de Sydney priés de rester à l’intérieur

gjfood

Alors que la vague de chaleur arrive à son point culminant, le NSW Health conseille aux habitants de Sydney de limiter leurs déplacements à l’extérieur jusqu’à samedi.

On s’attend à ce que les niveaux de pollution d’ozone accompagnent la hausse des températures dans la ville au cours des prochains jours. Ces deux facteurs peuvent être un risque pour la santé des personnes vulnérables. Richard Broome, directeur au NSW Health, a déclaré que les gens devraient limiter leur temps à l’extérieur, surtout au milieu de la journée.

« Les niveaux de pollution d’ozone sont plus élevés à l’extérieur qu’à l’intérieur, et généralement plus élevés l’après-midi et en début de soirée. Limiter le temps passé à l’extérieur pendant la chaleur de la journée et le soir, aide les gens non seulement à rester au frais mais aussi à limiter leur exposition à la pollution par l’ozone« , a-t-il dit.

Le Dr Broome affirme que les hôpitaux de tout l’État se préparent à une augmentation de 14 % des admissions en salle d’urgence et d’une augmentation de 13 % de la mortalité, après un événement similaire en 2011.

« L’ozone peut irriter les poumons, et les personnes asthmatiques doivent suivre leur traitement contre l’asthme et avoir avec elles leurs médicaments« , dit-il. « Les personnes souffrant d’asthme et d’autres maladies respiratoires chroniques comme la maladie pulmonaire obstructive chronique sont particulièrement vulnérables aux effets de l’ozone sur la santé. »

Mercredi, une autre journée de chaleur extrême s’est déroulée en Nouvelle-Galles du Sud, atteignant 48,2°C à White Cliffs AWS et 47,6°C à Ivanhoe Aerodrome AWS.

La température de Sydney devrait culminer à34°C vendredi. À l’ouest, les températures devraient monter jusqu’à 45°C . Le froid ne devrait venir toucher Sydney que samedi.

© Bureau of Meteorology

L’endroit le plus chaud du monde

L’Australie a connu les 15 températures les plus chaudes du monde mardi, un exploit qu’elle pourrait bien répéter alors qu’une grande partie du pays cuit sous une chaleur de plus de 45°C.

Les endroits les plus chauds allaient de Tarcoola dans l’intérieur de l’Australie-Méridionale, qui a atteint 49,1°C, à Yulara dans le Territoire du Nord à 46,1°C.

Le Bureau météorologique d’Australie a déclaré que les 49,1°C à Tarcoola constituaient un record pour ce site.

De nombreux records ont déjà été battus pendant la vague de chaleur actuelle et d’autres sont susceptibles d’être battus avant qu’un changement de température ne vienne perturber le four plus tard cette semaine.

50 degrés ?

Jacob Cronje, un météorologue principal de Weatherzone, a déclaré qu’il ne serait pas « choqué » par une lecture à 50 degrés pendant la période actuelle, étant donné l’ampleur et l’intensité de la chaleur.

« Il est certain que la durée de cet événement et l’étendue spatiale de la canicule dans la moitié sud de l’Australie semblent être très importantes« , a-t-il dit.

« D’ici la fin de la semaine, nous devrions voir de nombreux records être battus en Nouvelle-Galles du Sud », a déclaré M. Cronje, ajoutant que le nord du Victoria pourrait connaître lui aussi de nouveaux records.

L’Australie n’a affiché que trois jours au-dessus de 50°C à l’aide d’un équipement standardisé, le plus récent ayant eu lieu en février 1998, lorsque Mardie en Australie occidentale a atteint 50,5°C. Les deux autres se sont produits en janvier 1960 lorsque l’aéroport d’Oodnadatta en Australie-Méridionale a atteint 50,7°C et 50,3°C pendant des journées consécutives, selon le bureau.

Selon le Bureau, la période du 12 au 16 janvier est déjà classée parmi les 10 jours les plus chauds jamais enregistrés en Australie pour les températures maximales et moyennes de la région.

Source : The Sydney Morning Herald

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
nc
Share With: