fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUCasinos: l’Australien Crown Resorts rejette l’offre de reprise de Blackstone

Casinos: l’Australien Crown Resorts rejette l’offre de reprise de Blackstone

Crown Resorts, l’un des plus grands groupes australiens de casinos, a rejeté lundi l’offre de reprise du fonds américain Blackstone, la jugeant insuffisante.

Le groupe australien, qui est l’objet de multiples enquêtes sur des soupçons de blanchiment d’argent et de liens avec le crime organisé, a estimé que cette offre de plus de huit milliards de dollars australiens (5,1 milliards d’euros) n’était pas dans l’intérêt des actionnaires.

Crown a ajouté qu’il continuait d’explorer la proposition de fusion de son concurrent australien Star Entertainment Group.

Blackststone avait fait son offre en mars, quelques semaines après que les régulateurs se sont refusés à accorder à Crown la licence devant lui permettre d’opérer le casino à plusieurs milliards de dollars qu’il a construit au coeur de Sydney.

Une enquête publique avait recommandé de ne pas accorder à Crown Resorts cette licence, et ce parce que le groupe n’aurait pas répondu à ces accusations selon lesquelles il aurait “facilité” les activités de blanchiment de gros clients liés à des triades chinoises et à d’autres organisations criminelles.

Blackstone, qui détient une participation de 9,99% dans Crown, avait déjà revu à la hausse son offre, proposant de verser 12,35 AUD par action de Crown, contre 11,85 AUD initialement.

Mais le conseil d’administration de Crown a déclaré à l’Australian Securities Exchange (ASX), l’autorité boursière, que cette offre continuait de “sous-évaluer” le groupe.

Dans un communiqué distinct à l’ASX, le conseil d’administration dit continuer d’étudier la proposition de Star, qui porte sur le versement d’actions Star et de liquide aux actionnaires de Crown.

Cette fusion donnerait naissance à un groupe de casino pesant 12 milliards AUD sur lequel devra se pencher au préalable l’autorité de la concurrence.

Le casino de Crown devait ouvrir dans une tour de 75 étages que le groupe a construit sur la baie de Sydney.

Culminant à plus de 270 mètres, le bâtiment, qui abrite aussi un hôtel et des restaurants, est la plus haute tour de la ville.

Le directeur général de Crown Resorts et plusieurs autres dirigeants du groupe avaient démissionné il y a quelques mois face à l’accumulation de scandales pour un groupe dont l’actionnaire majoritaire est le magnat James Packer.

Share With:
Tags