fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUChaque année, 10 millions d’animaux sauvages meurent dans l’Etat du NSW

Chaque année, 10 millions d’animaux sauvages meurent dans l’Etat du NSW

gjfood

Un rapport révèle que 10 millions d’animaux meurent chaque année à cause de déboisement en Nouvelle Galles du Sud (NSW). Un rythme qui a doublé depuis que le gouvernement Berejiklian a assoupli les lois sur la protection de la végétation en 2017, indique un rapport du WWF-Australie.

Selon les chiffres du gouvernement, 517 956 hectares de brousse indigène ont été défrichés entre 1998 et 2015. Cette destruction aurait entraîné la mort d’au moins 9,1 millions de mammifères, 10,7 millions d’oiseaux et 67,1 millions de reptiles, indique le rapport.

En extrapolant à partir d’une région de perte d’habitat intense pour l’agriculture dans la région de Moree, au nord de la Nouvelle-Galles du Sud, où le défrichement a triplé depuis 2017, le taux de mortalité animale devrait atteindre plus de 10 millions par an.

Du côté du gouvernement, les données sur l’évolution des taux de destruction de la végétation au cours des dernières années sont volontairement cachées. De plus, l’Etat du NSW est en train de revenir aux taux de défrichage annuels de 40 000 hectares qui existaient au début des années 2000. Des actions qui sont à contre-courant de la protection des animaux. 

« Le NSW possède maintenant la protection forestière la plus faible du pays » a déclaré Darren Grover, responsable des écosystèmes vivants du WWF-Australie. « C’est le pire endroit où vivre en Australie si vous êtes un animal sauvage qui a besoin d’arbres pour survivre ». C’est ainsi que des espèces menacées sont en voie de disparition telles que le grand planeur ou même les koalas.

« Nous devons vraiment commencer à prendre notre biodiversité au sérieux« , a déclaré le professeur Dickman.

Source : The Sydney Morning Herald

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: