fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUCinquième décès confirmé à cause de l’épidémie de listéria

Cinquième décès confirmé à cause de l’épidémie de listéria

tfm

Une cinquième personne est décédée après avoir ingérée un melon contaminé par la listéria. Le fruit provenait de la ferme située près de Griffith, dans le sud de la Nouvelles-Galles du Sud.

La victime, âgé de 80 ans, habitait dans le Victoria comme trois des autres personnes déjà mortes. Les deux autres vivaient en Nouvelle-Galles du Sud. «Malheureusement nous venons juste de relier la mort de cet homme de 80 ans à l’épidémie de listéria, » s’est exprimé l’adjoint au département de la santé du Victoria, Brett Sutton. On dénombre huit personnes atteintes par la bactérie après ingestion de melons provenant de la ferme proche de Griffith : quatre hommes et quatre femmes. Tous étaient considérés comme des personnes à risque.

La listériose est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes, les fœtus, les personnes âgées et les personnes avec des problèmes immunitaires. Les premiers symptômes de la listériose ressemblent à ceux de la grippe : fièvre, frissons, courbatures et parfois diarrhée.

La confirmation du décès intervient après que l’industrie du melon du NSW se soit exprimée pour la première fois sur ce dossier. La ferme familiale Rombola situé à Nericon près de Griffith, après avoir été informée de l’épidémie, a arrêté de manière volontaire sa production de melons potentiellement contaminés. L’entreprise familiale a travaillé avec les services de l’autorité sanitaire de Nouvelles-Galles du Sud afin d’identifier la source de la listéria, placer les produits en quarantaine et remédier au problème.

L’autorité sanitaire du NSW pourrait appliquer de nouvelles régulations à l’industrie du melon afin de s’assurer du respect des normes et d’améliorer la qualité des produits. L’autorité sanitaire se dit toutefois confiante quant au retrait du marché de tous les produits contaminés.

Source : 9news.com.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: