fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUConteneurs de déchets renvoyés d’Indonésie: la France attend des précisions

Conteneurs de déchets renvoyés d’Indonésie: la France attend des précisions

La France est “en attente” d’informations sur le contenu et la destination de conteneurs de déchets renvoyés lundi par l’Indonésie qui les juge importés illégalement, a indiqué mardi la secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson.

L’Indonésie a renvoyé lundi vers la France et Hong Kong sept conteneurs renfermant déchets ménagers, plastiques et matériaux dangereux en violation des règles d’importation, selon les douanes de l’île de Batam.

Le ministère de la Transition écologique “a déjà demandé aux autorités indonésiennes des informations et est en attente de connaître: les cargaisons concernées, les illégalités constatées, le(s) propriétaire(s), le trajet retour et son port d’attache”, a indiqué Brune Poirson sur Twitter.

Les autorités françaises ne savent notamment pas si des déchets dangereux sont en route vers la France et, le cas échéant, de quel type.

“Lors de l’arrivée du conteneur, une notification sera adressée au(x) détenteur(s) des déchets (fabricants et distributeurs, ndlr). Les déchets devront être caractérisés (dangereux ou non) pour savoir quel traitement leur apporter”, a ajouté la secrétaire d’Etat.

Notant que l’exportation de déchets dangereux, comme l’amiante, était interdite par le droit international “sans notification”, elle a prévenu que si la loi n’avait pas été respectée, les producteurs et détenteurs des déchets seraient passibles de 150.000 euros d’amende.

En 2018, la décision de la Chine de cesser l’importation de déchets plastiques du monde entier a suscité le chaos sur le marché mondial du recyclage et obligé les pays développés à trouver de nouvelles destinations pour leurs déchets.

Depuis, d’énormes quantités de déchets ont été réacheminées vers l’Asie du Sud-Est où les capacités de recyclage sont limitées.

Début juillet, l’Indonésie a retourné huit conteneurs en Australie et en avait déjà renvoyé en juin cinq aux Etats-Unis. Elle attend les autorisations de réexpédier 42 autres conteneurs de déchets vers les Etats-Unis, l’Australie et l’Allemagne.

AFP

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With:
Tags