fbpx
HomeACTUContrat de sous-marins : le Japon écarté, la décision devrait être annoncée la semaine prochaine

Contrat de sous-marins : le Japon écarté, la décision devrait être annoncée la semaine prochaine

Le gouvernement australien s’apprête à dévoiler la semaine prochaine le nom du pays qui remportera le contrat de renouvellement de la flotte de sous-marins.

ABC rapporte que le comité de sécurité nationale du cabinet a discuté la nuit dernière des trois options encore en lice pour le contrat de sous-marins, d’une valeur de 50 milliards de dollars.

On ignore encore si le comité a pris sa décision finale, mais il est désormais certain que la proposition du Japon a été écartée.

Il ne reste donc que la France et l’Allemagne en compétition.

Initialement, des agents du département de la Défense avaient émis des réservations quant au projet japonais car il apparaissait davantage comme un arrangement entre l’ancien Premier ministre australien, Tony Abbott, et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Ces agents redoutaient le manque d’enthousiasme de la part de la bureaucratie japonaise pour l’exécution de ce contrat, ce qui aurait pu le compromettre sur le long terme.

Les Américains avaient préconisé le projet japonais arguant qu’ils n’auraient probablement pas accepté d’installer leurs systèmes avancés de combat sur des sous-marins européens.

Le gouvernement australien est désormais convaincu que ce ne sera pas le cas. Une source fiable a indiqué que Barack Obama a assuré au Premier ministre, Malcolm Turnbull, que le contrat de sous-marins est une question qui relève de la souveraineté nationale australienne et que la décision de l’Australie n’aura aucune incidence sur l’alliance américano-australienne, quel que soit le pays qui remporte le contrat.

Ce matin, M. Turnbull n’a pas voulu confirmer si la décision sera bien annoncée avant les élections.

Toutefois, comme les députés et sénateurs d’Australie-Méridionale (où seront construits les futurs sous-marins) trépident à l’approche de l’annonce, il y a une chance pour que M. Turnbull remette sa décision plus tôt.

Un sous-marin japonais mouille actuellement à Sydney Harbour et le gouvernement ne communiquera pas avant qu’il ait quitté les eaux australiennes.

Le budget sera présenté le 3 mai, peu après M. Turnbull demandera au gouverneur général de convoquer de nouvelles élections. Or, aucune décision importante ne peut être prise pendant la période intérimaire.

Dès le départ, le projet de renouvellement de la flotte de sous-marins a été fortement politisé avec l’arrangement entre les Premiers ministre Abbott et Abe qui avait fait craindre à l’Australie-Méridionale de perdre son industrie de construction navale.

La pression sur les épaules du gouvernement ne s’est pas dissipée, même lorsque les trois compétiteurs ont promis que la construction des sous-marins sera entièrement, ou en grande partie, effectuée à Adélaïde.

Les députés et sénateurs de la coalition libérale-nationale d’Australie-Méridionale ont incité le gouvernement à rendre public sa décision avant les élections pour tenter d’enrayer la fuite des voix qui menace de nombreux sièges.

Dès lors, M. Turnbull devrait en toute logique annoncer la décision du gouvernement la semaine prochaine, avant la présentation du budget.

Source : ABC

Share With: