fbpx
HomeACTUCricket: l’ex-capitaine de l’Australie se dit soutenu par l’équipe, après le scandale de ses “sextos”

Cricket: l’ex-capitaine de l’Australie se dit soutenu par l’équipe, après le scandale de ses “sextos”

Le joueur de cricket Tim Paine, qui a démissionné de son poste de capitaine de l’équipe d’Australie après le scandale de ses “sextos”, a déclaré dimanche que le sélectionneur Justin Langer souhaitait qu’il reste capitaine pour les matches amicaux.

Le joueur de 36 ans a brusquement démissionné vendredi après la révélation de l’envoi de SMS à caractère sexuel à une employée de sa fédération en 2017.

Cette décision était “la mienne et la mienne seulement”, a assuré Paine dans une interview au Melbourne Herald Sun, tout en évoquant sa “détresse” et son “embarras”.

“C’était difficile, mais je sais que c’est la bonne chose à faire. Je me sens complètement vidé, mais c’est de ma faute, et je sais que démissionner est la bonne décision”.

Le joueur a déclaré que beaucoup de gens voulaient qu’il reste, y compris le sélectionneur Justin Langern qui lui aurait dit être “dévasté”.

“Il était assez ferme sur le fait qu’il voulait que je continue en tant que capitaine, et une fois que je lui ai expliqué les raisons pour lesquelles je pensais que démissionner était la meilleure chose à faire, il était avec moi tout le temps”, a dit le joueur.

“J’ai reçu des messages de tous mes coéquipiers me disant qu’ils me soutiennent, que nous faisons tous des erreurs et que nous passons à autre chose”, a-t-il ajouté, insistant sur le fait qu’aucun d’entre eux n’avait auparavant connaissance de l’incident.

Selon la presse australienne, la destinataire de ces messages, qui travaillait pour la fédération régionale Cricket Tasmania, s’en était plainte en 2018. La fédération australienne avait alors diligenté une enquête qui avait conclu à l’absence d’actes répréhensibles.

Cependant, l’actuel président du conseil d’administration, Richard Freudenstein, élu au conseil d’administration en 2019, a admis samedi que c’était une mauvaise décision et a déclaré que Paine aurait dû être licencié à l’époque.

Ce scandale survient quelques semaines seulement avant le début des Ashes, historique série de rencontres qui oppose depuis la fin du XIXe siècle l’Australie à l’Angleterre, et qui se déroulera en décembre et janvier.

“Je me sens terriblement mal, pour être honnête”, a affirmé Paine, admettant avoir toujours craint que cette affaire ne soit divulgée. “Le fait que cela se soit passé de cette façon est vraiment pénible et bouleversant, et je suis vraiment embarrassé.”

Share With: