fbpx
HomeACTUCrise des sous-marins: pas de commission d’enquête au Sénat, les socialistes protestent

Crise des sous-marins: pas de commission d’enquête au Sénat, les socialistes protestent

Le groupe socialiste au Sénat a dénoncé mercredi une “autocensure” après la décision du bureau de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de ne pas créer de commission d’enquête sur l’annulation par l’Australie d’un mégacontrat de sous-marins français.

“La droite sénatoriale acte l’incompétence du Parlement à exercer son pouvoir de contrôle de l’exécutif pourtant garanti par la Constitution”, ont affirmé dans un communiqué les sénateurs PS qui avaient réclamé une telle commission d’enquête en septembre.

“La majorité de droite vient de bâillonner le Sénat”, a déploré le porte-parole Rachid Temal lors du point de presse hebdomadaire du groupe.

Le Sénat n’avait pas immédiatement fermé la porte à la création d’une telle commission, mais avait souhaité privilégier dans un premier temps une série d’auditions.

Mercredi, “la majorité du bureau a considéré qu’une commission d’enquête ne permettrait pas d’aller beaucoup plus loin”, a indiqué à l’AFP le président LR de la commission, Christian Cambon.

Il a rappelé que celle-ci avait entendu les ministres Jean-Yves Le Drian et Florence Parly, ainsi que le directeur du service de renseignement extérieur (DGSE), Bernard Emié, et le PDG de Naval Group, Pierre Eric Pommellet.

“Qui réinterroger ? On ne va pas convoquer le Premier ministre australien ou M. Biden”, a-t-il ajouté.

M. Cambon a précisé que la Délégation parlementaire au renseignement se pencherait sur le volet renseignement, plus confidentiel.

Il a également proposé une mission d’information sur “l’avenir de la France dans le monde indo-pacifique”, qui démarrera en 2022, après le référendum sur l’indépendance prévu le 12 décembre en Nouvelle-Calédonie.

L’annonce le 15 septembre d’un partenariat stratégique entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, qui s’est soldé par l’annulation d’un mégacontrat de sous-marins français à Canberra, a provoqué une crise diplomatique majeure entre la France et les Etats-Unis.

Share With: