fbpx
HomeACTUDans le Queensland, des patients ont reçu quatre fois la dose de vaccin

Dans le Queensland, des patients ont reçu quatre fois la dose de vaccin

Un couple dans une résidence pour personnes âgées du Queensland a reçu un surdosage du vaccin Pfizer. Les deux patients se seraient vu injecter quatre fois la dose nécessaire à la vaccination.

Le docteur leur ayant administré le vaccin a été écarté le temps qu’une enquête établisse les circonstances de cette erreur.

Le ministre de la Santé, Greg Hunt, a expliqué la situation ce matin dans une conférence de presse. C’est une infirmière de la résidence pour personnes âgées qui s’est rendue compte de l’excès de dosage et qui en a averti ses supérieurs.

D’après le ministre de la Santé, cet événement résulte d’une « erreur initiale ». Il a également invité à ne pas céder à la panique et a expliqué que ce type de situation était assez commun dans tous les processus de vaccination.

« Normalement, on ne se concentrerait pas autant dessus, nous gérerions cela avec les mesures habituelles. Mais avec l’intérêt national sur le sujet, il est naturel et compréhensible que ces choses, qui, arrivent ordinairement, soient plus mises en avant » a déclaré M Hunt.

L’un des deux patients a été hospitalisé par précaution, mais aucune des deux personnes vaccinées ne présente, pour le moment de réactions adverses.

La Première ministre de l’état du Queensland, Annastacia Palaszczuk, a annoncé sa surprise et son inquiétude quant à la situation.

Le médecin ayant administré le surdosage travaillait pour une entreprise commissionnée par le Gouvernement Fédéral pour distribuer les vaccins Pfizer.

Mme Palaszczuk a expliqué qu’elle allait écrire au Premier ministre Scott Morrison afin de demander à ce que celui-ci établisse une enquête plus profonde sur le programme de distribution des vaccins et les entreprises que le gouvernement fédéral emploie.

« Je veux savoir quelle formation est donnée aux personnes que le gouvernement fédéral emploie pour administrer les vaccins dans nos résidences pour personnes âgées. Je veux en savoir plus sur les stratégies de communication pour les prochaines phases de déploiement du vaccin. »

Le Chef de la Santé, Paul Kelly a tenu à rassurer les patients, leurs familles et le public en indiquant que lors des essais cliniques des vaccins, des excès de doses avaient été administrés, et cela, sans effets secondaires importants.

Il a néanmoins assuré que la formation des médecins administrant le vaccin serait certainement revue et modifiée afin d’éviter de nouvelles erreurs de ce type.

Share With: