fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDavid Warner sur la touche : Ma suspension du cricket m’a aidé à « grandir »

David Warner sur la touche : Ma suspension du cricket m’a aidé à « grandir »

franckprovost

Le joueur de cricket australien déshonoré David Warner a déclaré jeudi que sa suspension d’un an pour falsification de balles lui a permis de « grandir en tant qu’être humain » et de passer plus de temps avec sa famille.

« La vie a été bonne pour moi. J’ai passé du temps avec la famille. Je ne pourrais pas le faire si je n’étais pas sur la touche« , a déclaré Warner aux journalistes à Dhaka après son dévoilement en tant que capitaine de la franchise Sylhet Sixers de la Premier League (BPL) du Bangladesh.

« Il s’agit de tirer le meilleur de moi-même et de grandir en tant qu’être humain. Ma chose la plus importante était d’être un père et un mari à la maison. Maintenant, il s’agit de rejouer au cricket et de m’assurer que Sylhet Sixers soit en haut du tableau. »

L’ancien vice-capitaine de l’Australie purge actuellement une peine de 12 mois d’interdiction du cricket international et d’État pour son rôle dans un scandale de manipulation de balles lors du troisième test en Afrique du Sud en mars de l’année dernière.

Il a été blâmé comme l’instigateur d’un incident au cours duquel le joueur de champ Cameron Bancroft a tenté d’altérer la balle avec un morceau de papier de verre.

Warner et Steve Smith, alors capitaine de l’équipe d’Australie, ont été renvoyés chez eux en disgrâce.

Le scandale a également coûté à Warner son lucratif contrat dans la Premier League indienne (IPL) en avril dernier, alors qu’il était censé diriger la franchise Sunrisers Hyderabad.

Warner est retourné au cricket en franchise en juin de l’année dernière lorsqu’il a participé au tournoi inaugural Global T20 au Canada avant de se rendre aux Antilles pour jouer dans la Caribbean Premier League.

Au cours de cette période, il a également joué au cricket de grade, où il a parfois reçu un accueil hostile de la part de ses adversaires.

En plus du BPL, Warner devrait également participer à l’IPL de cette année et a déclaré qu’il espérait que sa performance encouragerait sa sélection dans l’équipe nationale pour la Coupe du Monde de 50 ans en Angleterre cette année.

« C’est aux sélectionneurs de décider s’ils veulent ou non me choisir  » dit-il. « En fin de compte, tout ce que je peux faire, c’est marquer des points dans ce tournoi et à l’IPL, continuer à lever la main et m’assurer que je suis la meilleure personne que je puisse être » a-t-il ajouté.

Le BPL, qui a été touché par des allégations de match-fixing dans ses premières années, se déroulera du 5 janvier au 8 février.

La Coupe du Monde des 50 ans et plus se déroulera en Angleterre du 30 mai au 14 juillet.

Source : AFP

——————————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: