fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDe moins en moins d’infirmières engagées avec un visa 457

De moins en moins d’infirmières engagées avec un visa 457

nc

Ces trois dernières années, le nombre d’infirmières embauchées avec un visa 457 a chuté considérablement, en raison d’un plan de renouvellement des effectifs par le secteur de la santé.

L’Australie aura besoin de plus de 123 000 infirmières d’ici 2030, selon une publication du Future Health Workforce de 2014.

Malgré cette demande, le recrutement d’infirmières étrangères qualifiées a baissé de 50% ces trois dernières années.

Selon un porte-parole du Ministère de la santé de la Nouvelle-Galles du Sud, cette diminution est due à une meilleure planification du personnel ainsi qu’à une augmentation de stagiaires, passant de 133 en 2012 à 983 en 2016.

En septembre 2016, on compte 1879 infirmières travaillant avec le visa 457 en Australie. Il s’agit du taux le plus bas depuis 2009, année des premiers recensements de ce type.

Depuis 2011, le système de santé public impose un ratio d’employées par patient pour les infirmières de la Nouvelle-Galles du Sud, ce qui signifiait que la demande d’infirmières était plus importante. Bon nombre de celles employées dans les années suivantes étaient détentrices du visa 457.

À la suite d’un pic lié aux nouveaux ratios d’employées par patient, le nombre de postes à pourvoir en visa 457 a considérablement baissé.

Cette baisse a touché d’autres régions comme Victoria, le Queensland et Western Australia et serait également liée à la recherche de jeunes nouvelles infirmières.

« L’âge moyen des infirmières et sages-femmes est de 47 ans » a déclaré Annie Butler, assistante secrétaire à Australian Nursing and Midwifery Federation.

« Dans dix ans, de nombreuses infirmières et sages-femmes prendront leur retraire, nous devons donc préparer le terrain pour les remplacer », ajoute-t-elle.

Néanmoins, ce renouvellement du personnel de santé, particulièrement dans certaines régions permettra de continuer d’employer, à court-terme, des travailleurs avec le visa 457.

Par exemple, on compte actuellement 26 infirmières avec le visa 457 qui travaillent au Wagga Wagga Rural Referral Hospital, et cinq autres devraient commencer dans les prochains mois. Parmi elles, Joby George, Indienne de 31 ans, a déclaré qu’il lui avait fallu sept semaines pour obtenir ses papiers.

« Beaucoup de mes amis travaillent ici et ils m’ont dit qu’il y avait assez bien d’offres d’emploi et un niveau de vie meilleur ici. Alors je me suis dit, pourquoi ne pas tenter ma chance »,

Selon Karen Cairney, directrice des soins infirmiers du comté de Murrumbidgee, il est parfois difficile de gérer le personnel et la demande d’infirmières varie. Mais elle conclut : « On a toujours employé des infirmières avec un visa 457 et on continuera de la faire tant que la demande est là. »

 

source : http://www.sbs.com.au/news/article/2017/01/31/nursing-457s-decline-health-sector-chases-workforce-renewal

 

Comments
Share With: