fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDes étudiants chinois tentent d’arriver en Australie en transitant par un troisième pays
racisme

Des étudiants chinois tentent d’arriver en Australie en transitant par un troisième pays

Bloqués en Chine en pleine épidémie de coronavirus, certains étudiants essayent de trouver un moyen pour arriver en Australie à temps pour le début des cours à l’université.

Plus de 100,000 étudiants chinois inscrits dans une université australienne sont bloqués hors de l’Australie, après les interdictions des vols de et vers la Chine pour éviter la transmission du coronavirus.

Certains étudiants internationaux venus de Chine ont tout de même réussi à arriver en Australie après avoir transité par un troisième pays, où ils ont été mis en isolement pendant 14 jours.

Ding Yongchao a quitté la Chine le 3 février. Il s’est rendu en Thaïlande, où il a passé 15 jours, avant d’arriver à Sydney mercredi, à temps pour participer à la semaine d’intégration de l’Université de Sydney.

Je suis soulagé d’avoir pu enfin arriver à Sydney. Si je n’avais pas pu rentrer en Australie, j’aurais dû arrêter mes études cette année. Je suis étudiant en kinésithérapie. Il y a beaucoup de pratique, on doit s’entraîner à effectuer des gestes sur des patients. Ce n’est pas le genre de cours qu’on peut répliquer en ligne.” a expliqué le jeune homme à SBS News.

Certains étudiants ont commencé à quitter la Chine après la publication d’un communiqué du Département de l’Education australien, qui indiquait en début de semaine que les étudiants “pouvaient éventuellement” se rendre en Australie en transitant par un troisième pays. Les étudiants ne pourront cependant “être autorisés à entrer sur le territoire australien qu’après avoir passé plus de 14 jours consécutifs dans un autre pays.

La mesure est temporaire et n’est pas recommandée par le Ministère de l’Intérieur australien, en raison des restrictions de vols qui se multiplient dans un nombre croissant de pays, tels que l’Australie et la France.

Selon l’agent de migration Kirk Yan, au moins 2,000 étudiants chinois essayent en ce moment d’arriver en Australie en transitant par un troisième pays. Restent les 98,000 autres étudiants bloqués en Chine, qui n’arriveront sans doute pas à temps pour le début des cours à l’université.

D’après les premières estimations, l’épidémie de coronavirus pourrait coûter 1,2 milliards de dollars aux 10 plus grandes universités australiennes.

 

Share With: