fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDes sénateurs américains tendent la main à l’Australie

Des sénateurs américains tendent la main à l’Australie

nc

Des sénateurs républicains et démocrates tentent de rétablir les relations diplomatiques entre l’Australie et les Etats-Unis, après le coup de fil dévastateur entre Donald Trump, et le premier ministre australien Malcolm Turnbull.

 

Il faut réparer les dégâts ! Deux sénateurs républicains Lamar Alexander et Marco Rubio, ainsi que deux autres sénateurs démocrates Ben Cardin et Ed Markey souhaitent “réaffirmer la relation forte qu’entretiennent les Etats-Unis et l’Australie”.

Les deux pays ont une relation d’amitié et de confiance, que ne saurait entaché les récents tweets et propos tenus par le Président des Etats-Unis à l’encontre de l’Australie. Selon ces sénateurs, l’Australie reste un allié fidèle et fiable.

Capture d’écran 2017-02-08 à 11.15.20

Le tweet de Donald Trump sur l’accord permettant l’envoi de demandeurs d’asiles australiens aux Etats-Unis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sénateur républicain Lamar Alexander affirme qu’il n’est pas au courant des propos que se sont échangés les deux dirigeants lors de l’entretien téléphonique.

“L’Australie nous a toujours soutenu à chaque fois que nous étions en guerre. Et nous nous sommes tenus derrière eux également” – réplique t-il.

En effet, selon un article du Washington Post paru la semaine dernière, Trump aurait raccroché au nez du Premier Ministre Turnbull. Le président des Etats-Unis refuserait d’honorer un accord sur l’envoi de 1 250 demandeurs d’asile sur le territoire américain. Accord conclu plus tôt avec l’administration Obama.

L’article indique également que Trump aurait parlé avec quatre autres dirigeants mondiaux ce jour là et qu’il s’agirait “de loin, du pire appel téléphonique” qu’il ait eu depuis sa prise de fonction.

 

Plus tard dans la journée, le sénateur républicain John MacCain a appelé l’ambassadeur des Etats Unis en Australie, Joe Hockey, pour lui exprimer son “soutien inébranlable”, qualifiant le traitement qu’a infligé Trump à Turnbull “d’inutile et de destructeur”.

 

Comments
Share With: