fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDes vacances écologiques, c’est possible, avec Caroline Boulom

Des vacances écologiques, c’est possible, avec Caroline Boulom

nc

Caroline Boulom, 33 ans, a monté le premier site ‘Airbnb écolo’, Rewildin, qui vous permet de trouver un logement de vacances tout en respectant la nature. Arrivée de Paris, la jeune femme se sentait vide et avait besoin d’aventure. Venue d’abord en tant que backpacker, elle réalise en Australie, son désir d’entreprendre.

C’est en voyageant et en vivant pendant deux ans dans un van qu’elle eu une idée en tête ; pourquoi pas proposer des logements écologiques et respectueux de l’environnement pour rapprocher les communautés de la nature et les sensibiliser aux questions de développement durable ? 

Plus qu’une entreprise, Caroline s’engage dans un combat à la bataille rude. En mettant un pied dans l’écologie, elle espère qu’un jour ses futurs enfants aient la chance de voir les merveilles de ce monde, comme la grande barrière de corail. Un style de vie que Caroline adopte également dans son quotidien. « Mon style de vie a changé quand je suis arrivée ici, je suis devenue vegan, j’ai arrêté le shopping pour passer au secondhand. Dans tout ce que je fais dans le quotidien, je pense à la planète et ce sont vraiment les valeurs de Rewilding.«  

 

 

 

 

 

 

 

 

L’entreprise Rewildin offre pour ce fait, l’occasion de faire du Glamping. Pour Caroline, le concept du glamping « , c’est le glamorous camping, c’est le confort d’un hôtel sous les étoiles ». Le site vous donne ainsi la possibilité de passer une nuit insolite, dans un tipi, une treehouse (maison dans les arbres) pour un budget d’entre 100 et 300 dollars par nuit.


Au-delà d’y passer la nuit, certains sites proposent également de participer à des activités comme apprendre à faire du savon ou atelier charpenterie, poterie,… qui sensibilisent les vacanciers aux solutions et gestes à adopter tous les jours pour un monde plus sain. L’idée est de doucement inciter les gens à voir la nature, réaliser au combien elle est importante, sans trop faire de gros activisme. « Souvent, les gens connaissent peu l’impact néfaste de l’homme, et après un week-end au soleil dans un endroit paradisiaque, ils réalisent que s’ils veulent continuer à profiter de ces bijoux de la nature, il faut agir.«  Ses escapades peuvent très bien convenir aux amoureux ou en famille. 

La plupart des sites enregistrés pour le moment sont à une jusqu’à trois heures de route de Sydney. Les prix peuvent varier de 10 dollars la nuit pour un camping sauvage à 500 dollars. Il existe une centaine de biens à louer, dans toute l’Australie (Brisbane, Sydney et quelques-uns en Tasmanie). 

Les bons plans de Caroline à Sydney : 

Bon plan tourisme : « Myall lakes : C’est MA-GNI-FI-QUE, à trois heures de Sydney dans le Nord (tu peux faire du kayak). C’est un national park avec des lacs, des endroits magnifiques pour camper, mais c’est aussi au bord de la mer et tout ça dans le bush australien. Le parc est coupé en deux, alors tu dois prendre un petit ferry pour y aller, mais ça vaut vraiment le détour !« 

Bon plan gastro : « Jiji Pizzeria à Newtown ! Ils sont vegans, mais ils ne se disent pas vegan, tu y vas et tu as l’impression de manger de la viande et du fromage. Tu y trouves le meilleur tiramisu vegan, et les meilleures pizzas. Je connais plein de carnivores qui y sont allés, et ils ont adoré. En plus, l’ambiance est cool, il y a de la musique.« 

N’hésitez donc pas à visiter le site de Rewildin pour surprendre vos amis cet été!

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
Share With: