fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDes volontaires amènent des chiens renifleurs à la recherche de Theo Hayez

Des volontaires amènent des chiens renifleurs à la recherche de Theo Hayez

Des bénévoles travaillant avec la famille de Theo Hayez, le jeune belge disparu en Australie le 31 mai, ont amené des chiens renifleurs à Byron Bay.

Un groupe de résidents locaux continue de rechercher le Belge de 18 ans, près de trois mois après sa sortie d’un bar et sa disparition. Hier, deux chiens de Sydney, entraînés à détecter des restes humains, ont balayé le terrain accidenté autour du phare de Cape Byron.

“Juste pour nous assurer que chaque pouce de la brousse soit couvert, nous avons pensé que les chiens pourraient couvrir certaines parties que nous n’aurions pas pu”, a déclaré la volontaire Sheri D’Rosario au journal The Australian.

Cela fait trois ans que le groupe entraîne des chiens à la recherche des personnes disparues.  Ils peuvent couvrir à peu près la même superficie que 30 à 40 personnes dans le même laps de temps.  Les chiens ont été impliqués l’année dernière dans les recherches de 11 personnes. Ils n’ont pas encore localisé leurs cibles, mais le groupe affirme que leurs efforts apportent un réconfort aux familles désespérées.

“Nous sommes tous des volontaires. Nous ne facturons pas nos services. Beaucoup de personnes  se sentent impuissantes. Ils se tournent vers la police. Mais une fois que… les pistes deviennent de moins en moins nombreuses, les familles deviennent désespérées. Ils commencent alors à effectuer leurs propres recherches, mais cela peut être assez dangereux.”,  a déclaré le Président de cette association M. D’Arcy.

Theo. Hayez a été porté disparu lors de sa troisième nuit à Byron, après avoir quitté le bar Cheeky Monkey’s vers 23 heures le vendredi 31 mai. Il a été suivi dans la région de Cape Byron via son téléphone portable. Ses parents se sont rendus à Byron mais sont depuis rentrés en Belgique.

La police de NSW avait déjà amené ses propres chiens avant de lancer une recherche au sol sur M. Hayez début mai. Un porte-parole de la police a déclaré hier: “Les détectives du district de police de Tweed-Byron continuent d’enquêter sur la disparition.”

M. D’Arcy a déclaré que les chiens de l’organisation privée “sont entraînés de manière complètement différente” par rapport aux chiens policiers. «Ils peuvent travailler à travers n’importe quelle contamination. Ils peuvent travailler sur n’importe quelle surface. Les deux utilisés hier – Rufus et Boof – étaient des chiens de sauvetage qui sont formés pour retrouver des os et des restes humains frais”, a déclaré M. D’Arcy.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

Share With: