fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDeux adolescents piqués par une méduse mortelle Irukandji

Deux adolescents piqués par une méduse mortelle Irukandji

gjfood

Deux adolescents ont été transportés d’urgence à l’hôpital par hélicoptère après avoir été piqués par une méduse Irukandji mortelle dans les eaux au large de l’île Fraser dans le Queensland hier.

Un garçon de 13 ans et une fille de 14 ans ont été conduits à l’hôpital de Hervey Bay par l’hélicoptère de sauvetage du RACQ dans un état stable.

Les adolescents étaient sur un bateau avec leur famille juste au large de l’île lorsqu’ils ont été piqués. Les services d’urgence ont été appelés sur leur bateau au large de la côte ouest de l’île. Deux autres personnes de leur groupe soupçonnées d’avoir été piquées ont été traitées sur les lieux.
Les quatre victimes surviennent une semaine après que trois nageurs aient été piqués par une méduse de la même espèce à l’île Fraser lors d’incidents distincts.

Des sauveteurs ont balayé les eaux entourant l’île juste avant Noël après qu’un garçon de neuf ans ait été piqué, mais l’eau chaude a fait exploser les populations d’irukandji.

Les méduses d’Irukandji peuvent être insaisissables pendant les grosses pluies du nord du Queensland, mais elles sont prêtes à revenir en grand nombre lorsque le soleil se lèvera.

Après la fermeture forcée de deux plages du nord du Queensland le week-end dernier, dont Ellis Beach près de Cairns lorsqu’une adolescente a été hospitalisée avec des piqûres dans le haut du corps, aucune méduse d’irukandji n’a été aperçu dans les zones de baignade depuis.

L’une des créatures les plus mortelles au monde, la méduse d’irukandji, préfère les eaux calmes et chaudes et a tendance à se tenir à l’écart pendant les fortes pluies, certaines régions du Grand Nord recevant jusqu’à 200 mm depuis le lendemain de Noël.

Mais le risque de piqûres d’irukandji augmentera lorsque la pluie cessera, selon le toxicologue Jamie Seymour. « Après de grosses pluies, comme c’est le cas en ce moment, nous aurons un grand nombre de méduses, en supposant que le temps se calme de nouveau. » a rapporté le professeur Seymour à l’AAP. « Si nous n’avons pas de pluie, nous avons un très petit nombre d’irukandji. »

M. Seymour a déclaré que le Queensland avait enregistré près de 20 piqûres d’irukandji cette année, dont quatre au large de l’île Fraser.

« C’est au-dessus de la moyenne. À Cairns, nous avons eu au moins sept piqûres. L’an dernier, à la même époque, nous en avons eu qu’une. » a-t-il déclaré.

« La saison des piqûres s’est allongée. Il y a 50 ans, la saison était d’environ un mois. Maintenant, c’est environ 5-6 mois. Ça correspond très bien à l’augmentation de la température de l’eau. »

Il est conseillé aux nageurs de porter une combinaison intégrale avant d’aller dans l’eau, surtout dans la région de l’île Fraser.

RACQ LifeFlight image du côté ouest de l’île Fraser où des visiteurs ont été piqués. © RACQ LifeFlight

Source : News.com.au

——————————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: