fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDeux hommes se noient, un autre toujours porté disparu sur une plage de Nouvelle-Galles du Sud.

Deux hommes se noient, un autre toujours porté disparu sur une plage de Nouvelle-Galles du Sud.

Deux hommes se sont noyés sur une plage non surveillée près de Coffs Harbour hier soir. Un troisième est toujours porté disparu.

©9NEWS

Six personnes, venant visiblement de Sydney, se sont retrouvées en détresse dans l’eau à Moonee Beach, sur la côte nord de la Nouvelle-Galles du Sud, vers 18 h 15, hier.

Deux hommes, âgés de 35 et 45 ans, ont été sortis de l’eau mais n’ont pas pu être réanimés. Un troisième âgé de 28 ans n’a pas pu être retrouvé pour le moment.

Les recherches ont été suspendues à mesure que l’obscurité s’installait, mais elles reprendront ce matin, le commandement de la zone maritime de la police utilisant des jetskis et des embarcations pneumatiques pour fouiller la côte.

Deux filles, âgées de 15 et 17 ans, ont également été secourues avec un garçon de 15 ans. Ils ont été emmenés à l’hôpital de Coffs Harbour pour observation.

Greg Hackfath, chef d’équipe du sauveteur de Coffs Harbour, a déclaré que les fortes pluies récentes et la marée montante signifiaient que le ruisseau Moonee, tout près, s’enfonçait fortement dans la mer.

« Je ne peux que supposer qu’ils sont allés nager dans le ruisseau, peut-être que les trois adolescents sont entrés en premier et ont eu des ennuis, puis les trois adultes sont entrés après eux« , a déclaré M. Hackfath à l’émission TODAY. « Malheureusement, ça s’est terminé en un horrible résultat. »
Steven Pearce, PDG de Surf Lifesaving New South Wales, a déclaré que la tragédie a une fois de plus révélé les dangers de la baignade sur des plages non surveillées.

« Nos pensées et nos cœurs vont aux familles des victimes et aux courageux sauveteurs qui ont répondu et essayé vaillamment de sauver tout le monde« , a déclaré M. Pearce.

« Cette terrible tragédie met en lumière l’importance de nager dans des endroits surveillés et de comprendre comment identifier les dangers qu’ils représentent. Un événement comme celui-ci se déroulant si près de la période des fêtes ne fait qu’amplifier le chagrin et la dévastation. »

Selon Beach Safe, ce tronçon de 4,6 kilomètres n’est pas surveillé par des sauveteurs. Une enquête a été lancée et un rapport sera préparé pour le coroner.

Source : 9news.com

———————————–

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter. Des idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: