fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDevenez membre d’équipage à bord de la réplique du HMB Endeavour de James Cook

Devenez membre d’équipage à bord de la réplique du HMB Endeavour de James Cook

gjfood

Participez au voyage d’une vie et à l’aventure la plus digne d’une traversée en haute mer !

Ce magnifique grand voilier naviguera à destination et en provenance de la Tasmanie, de la Nouvelle-Calédonie et de la Nouvelle-Zélande en 2019. Pour les aventuriers et les amateurs d’histoire, un équipage professionnel entraînera les volontaires à tous les aspects de la navigation au 18e siècle en leur apprenant à naviguer sur cette réplique de la HMB Endeavour de James Cook.

Pourquoi naviguer avec Endeavour ?

Faites partie de l’équipe de travail – grimpez, réglez les voiles et prenez la barre. Vous préférez vous détendre dans votre cabine privée ? Rejoignez-nous en tant que surnuméraire où vous pouvez choisir votre niveau de participation. Vous terminerez le voyage avec de nouvelles compétences, de nouveaux amis et une meilleure confiance en vous.

« La nuit est magique, pleine d’étoiles… C’est impressionnant de contempler la Voie lactée, au-delà du balayage du mât, et d’imaginer les marins qui naviguaient par ces étoiles… » raconte Andrea, membre pendant une traversée de Sydney à Hobart en 2015.

Dimanche avait lieu l’inauguration du HMB Endeavour, la réplique du bateau emblématique du capitaine James Cook.

John Dikkenberg, capitaine du bateau.

John Dikkenberg, le capitaine du bateau, explique brièvement en quoi consiste le principe : « Vous n’êtes pas seulement passager du bateau, vous êtes avant tout un membre à part entière de l’équipage. Quand on prend des gens à bord, on attend qu’ils nous aide sur le bateau. Donc on leur apprend à grimper au mât, comment manipuler les voiles, comment toujours être attentif et garder l’œil ouvert. »

Pas de panique, il n’y a pas de profil type recherché. N’importe qui peut tenter sa chance (à quelques conditions). Avant tout, vous devez aimer l’aventure, être mobile, et plutôt en bonne forme. On vous demande d’être apte à grimper en haut du mât jusqu’à 39 mètres de haut. Aucune expérience en navigation n’est nécessaire : « peu de personne viennent sur le bateau en tant que professionnel, donc on leur apprend tout ce qu’ils doivent savoir pour travailler sur le bateau. »

« Après s’être inscrit en ligne pour participer à l’une des traversées, les candidats doivent présenter un certificat médical afin de confirmer leur capacité physique à ce genre d’exercice. C’est seulement par la suite qu’ils sont acceptés à bord. Ensuite, quand ils arrivent à bord, on leur apprend les bases. Ce n’est que lorsque je suis satisfait (après 4 à 5 jours, ndlr) et que je pense que tout le monde est apte que nous prenons la mer. » explique le capitaine du bateau.

D’après le chef de bord, il devient même difficile de différencier par la suite, les novices des professionnels parmi les membres d’équipage.

Au total, l’équipage sur le bateau est composé de 56 personnes, dont 16 personnes professionnelles et 40 « novices » invités à bord.

Matt, un touriste australien était sur le bateau au moment de l’inauguration. Selon lui, cette idée est vraiment superbe. « Je pense que c’est fantastique ! Ce bateau est maintenant là depuis quelques années en Australie. Je n’en ai jamais fait, mais je prévois d’en faire un l’année prochaine de Hobart (Tasmanie) à Sydney. » confie-t-il. Selon lui, il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir y participer, notamment aux personnes ayant des enfants, mais pour autant c’est selon lui « l’occasion de laisser les enfants à la maison et faire un véritable « break » dans sa vie de tous les jours. »
En ce qui concerne le prix de la traversée, cela ne reste pas à la portée de toutes les bourses. « Je pense que c’est vraiment cher, […] mais c’est raisonnable par comparaison à ce que certaines personnes payent pour voyager de nos jours. Cela dépend surtout de votre budget. »

Comment participer ?

La meilleure chose à faire est de se rendre sur le site internet du Musée maritime de Sydney et de remplir le formulaire.

Les prochains voyages organisés l’année prochaine mettront le cap vers : la Tasmanie, la Nouvelle-Calédonie, et plus tard dans l’année, la Nouvelle-Zélande.

Les traversées durent entre 11 et 18 jours. Le coût par participant est de 2970$ à 9000$ (soit entre 270$ et 500$/jour), en fonction de la formule que vous choisissez. Les prochains voyages auront lieu en janvier, février, mai, septembre, octobre et décembre 2019.

Avant de prendre la barre de cette réplique du bateau du capitaine Cook, John Dikkenberg a été aux commandes de deux sous-marins, d’un destroyer de guerre, puis d’un voilier. Aujourd’hui, c’est avec un immense plaisir qu’il s’apprête à voguer avec l’emblématique HMB Endeavour.

Plus d’infos sur les dates et les durées des différentes traversées en mer juste ici.

Pour tenter votre chance et peut-être participer au prochain voyage, inscrivez-vous en ligne en cliquant ici.

La proue du HMB Endeavour, amarré devant le Musée maritime de Sydney.

Crédits photos : Julien Errard pour Le Courrier Australien.

Source : sea.museum

———————————–

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter. Des idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: