fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDevenir franchisé, un projet synonyme de réussite avec Franck Provost

Devenir franchisé, un projet synonyme de réussite avec Franck Provost

gjfood

Il y a 10 ans, la célèbre marque de salons de coiffure Franck Provost s’est installée en Australie. Depuis, 14 salons franchisés ont ouvert leurs portes, dont 12 à Sydney. Aujourd’hui, la marque française recherche de nouveaux partenaires franchisés prêts à s’investir dans le projet d’ouverture de salons dans toutes les grandes villes d’Australie.

Jean-François Carré, chargé du développement de la franchise, nous en dit plus sur le profil adéquat d’un franchisé. « Pour détenir une franchise Franck Provost, être coiffeur n’est pas indispensable. Nous recherchons avant tout des candidats ayant la fibre entrepreneuriale et prêts à s’impliquer pleinement dans la gestion de leur salon afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles tant sur le plan social que financier ».

Franck Provost accompagne chaque nouveau franchisé des prémices du projet jusqu’à l’ouverture de leur salon. L’accompagnement continue une fois le salon ouvert grâce à la formation et au support continus, ainsi que des services optionnels d’aide à la gestion et de service clientèle.

Sur le plan financier, Jean-François Carré indique qu’il faut prévoir un investissement d’au moins $250,000 en moyenne pour ouvrir un nouveau salon, sachant que les institutions financières prêtent plus facilement pour un projet en franchise.

En effet, rappelons qu’en Australie un commerce indépendant a seulement environ 20% de chances de survivre au-delà des 5 premières années, alors qu’avec une franchise ce chiffre grimpe à environ 80%.

De surcroît, Jean-François Carré déclare « qu’un salon de coiffure avec une marque forte, un bon emplacement et une bonne équipe peut devenir rentable en seulement 9 mois en moyenne. »

Plus de 400 partenaires franchisés dans le monde font confiance à Franck Provost, pourquoi pas vous en Australie ?

Pour prendre contact avec Franck Provost, rendez-vous ICI.

Comments
franckprovost
Share With: