fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDid You Know: Fluctuat Nec Mergitur, lorsque la devise de Paris refait surface

Did You Know: Fluctuat Nec Mergitur, lorsque la devise de Paris refait surface

franckprovost

« Fluctuat Nec Mergitur », telle est la devise de Paris. Une locution latine dont l’origine date de l’époque Gallo-Romaine et qui prend tout son sens dans le violent incendie qui a ravagé la Cathédrale Notre-Dame de Paris, lundi 15 avril 2019 dans la soirée. Quelle est donc la raison d’être de cette devise connue de tous, mais dont les racines sont souvent méconnues ?

 

Back to origins

Pour les non latinistes d’entre vous, commençons par le commencement : la traduction littérale de cette expression latine. Elle signifie « Il est battu par les flots mais ne sombre pas ». Pour en connaître les racines, il faut se replonger dans l’Histoire, à l’origine où Paris était Lutèce. Cette ville a été fondée en -52, par la tribu celtique des Parisiis, sur une île semblable à un navire. Par la suite, la ville pris alors logiquement pour emblème, un vaisseau. Ce dernier représentant l’influente corporation des Nautes ou « marchands de l’eau » en charge de la municipalité à l’époque féodale. La Seine était, à cette période, l’épicentre de la ville. Il s’agissait, en effet pour les Parisiis, d’une source de richesses inouïes tant pour l’élevage que pour l’agriculture. Elle était aussi malheureusement à l’origine de catastrophes, les pluies abondantes provoquant souvent son débordement. Ainsi, « Fluctuat Nec Mergitur » entretient depuis cette époque un lien intime avec la capitale. Elle a été associée à la Paris suite aux épisodes répétés d’inondations – fluctuat – qu’elle a connus à travers l’Histoire, sans jamais disparaître, sans jamais couler.

 

Plus qu’un emblème, une devise

Le blason de Paris s’est construit au fil de l’Histoire, avec les apports notables de Philippe Auguste (1165-1223) et de Charles V. « Fluctuat Nec Mergitur » y a été ajoutée en 1358. Ce sont ensuite les jetons parisiens qui ont été frappés de cette locution latine déjà devenue célèbre au 16e siècle. Cependant ce n’est qu’en 1853 que cette locution est officiellement devenue devise de Paris, par l’arrêté du 24 novembre 1853 du Baron Haussmann alors préfet de Seine. Croix de la légion d’honneur, Croix de guerre 1914-1918 et Croix de la Libération, depuis ce jour, pas un symbole de la ville n’échappe à la gravure de ces trois mots latins. Aujourd’hui, elle est visible sur les casques des sapeurs-pompiers de Paris, et la coiffe des gardes républicains.

 

Une devise dans l’ère du temps

Déjà lors des attentats qui ont visé la capitale en 2015, cette devise était devenue le slogan de résistance des français face aux terrorisme. Visible dans tout Paris, du quai de Valmy à la place de la République en passant par un tag rue de Reuilly. Même le documentaire des frères Naudet réalisé pour Netflix à la suite des attaques s’intitule « 13 novembre : Fluctuat Nec Mergitur ».  Aujourd’hui encore elle fait écho à l’actualité dramatique. D’ailleurs, elle transparaît dans le discours d’Emmanuel Macron, prononcé dans les quelques heures suivant le début de l’incendie, déclarant : « Nous rebâtirons Notre-Dame ». Une bien belle métaphore.

Preuve que le patrimoine historique français est battu par les flammes mais ne sombrera pas.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: