fbpx
HomeACTUDisparition Théo Hayez en Australie: WhatsApp va collaborer à l’enquête

Disparition Théo Hayez en Australie: WhatsApp va collaborer à l’enquête

Lundi matin, le père de Théo, Laurent Hayez, a remercié le public pour son soutien dans la recherche de Théo et lancé un appel à WhatsApp.

“Nous savons que Théo a utilisé WhatsApp le soir de sa disparition, nous comprenons la politique en matière de confidentialité et respectons cela. Cependant, il s’agit de fournir une assistance à une personne gravement menacée. Il est essentiel que les enquêteurs aient accès au compte WhatsApp de Théo sans délai. Chaque minute compte”, a déclaré M. Hayez.

WhatsApp a confirmé aujourd’hui accepter de fournir des informations aux forces de l’ordre, mais les données auxquelles elle peut accéder à partir des conversations cryptées de Theo sont limitées.

“WhatsApp se soucie profondément de la sécurité de nos utilisateurs et nos pensées vont à Theo Hayez et à sa famille. Nous comprenons le travail important accompli par les forces de l’ordre et nous les assistons conformément au droit applicable et à nos conditions d’utilisation.”,  a déclaré lundi un porte-parole.

WhatsApp peut uniquement accéder à certaines informations et les divulguer, telles que le nom de l’utilisateur, la date de la dernière visite, son adresse IP et des informations de base, mais pas le contenu des messages.

Les policiers multiplient les recherches autour de Byron Bay afin de retrouver Théo Hayez, porté disparu depuis 18 jours.

Les enquêteurs, avec l’aide de l’unité des chiens de police de la NSW, de drones spécialisés, de volontaires SES, de NSW Surf Lifesaving et de membres de la communauté ont effectué de nombreuses fouilles terrestres, aériennes et maritimes dans l’est et le nord-est de la ville ainsi que près de Belongil Beach et Cape Byron. Les efforts de recherche seront concentrés dans la région du phare de Cape Byron, avec plusieurs unités déployées pour la recherche terrestre.

Les détectives ont publié une nouvelle séquence de vidéosurveillance montrant Théo dans un dépanneur vers 19h45 le vendredi 31 mai 2019, offrant une image plus précise des derniers vêtements connus qu’il portait.

La police continue de faire appel à l’aide publique, à toute personne susceptible d’avoir de nouvelles images de vidéosurveillance des environs ou à toute personne possédant des images en prise de vues en direct des rues Jonson ou Tennyson.

« Je ne peux pas dire si nous allons retrouver Théo en vie, mais je garde espoir », a conclu Dave Roptell.

Toute personne ayant des informations est priée de contacter

Crime Stoppers: 1800 333 000 ou https://nsw.crimestoppers.com.au. Les informations sont traitées de manière strictement confidentielles. Il est rappelé au public de ne pas signaler un crime via les pages de médias sociaux de la police de NSW.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter
Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

Share With: