fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUDry July : un mois sans alcool pour soutenir la lutte contre le cancer, chiche ?

Dry July : un mois sans alcool pour soutenir la lutte contre le cancer, chiche ?

gjfood

Après la moustache qu’on laisse pousser ou les cheveux que l’on va faire couper, voici une nouvelle manière de lever des fonds au profit de la lutte contre le cancer : arrêter de boire de l’alcool (oui, la bière en fait partie) durant un mois. En Australie, la mobilisation a lieu en juillet, mois d’hiver un peu tristoune, qu’il vous faudra réchauffer à grands coups de tisanes et de soupes. Allez, courage ! Le jeu en vaut la chandelle.

En 2008, Brett, Kenny et Phil entrent dans un bar et… décident de rester sobres pendant un mois. Leurs proches peuvent sponsoriser leurs efforts, l’argent servira à acheter une télévision pour la salle d’attente de leur hôpital local. Les 3000 $ attendus deviennent 250 000 $ de dons. Voilà, Dry July est né. Cela fait 10 ans et, vous aussi, vous pouvez faire partie de l’histoire.

En juillet, 11 526 Australiens de plus seront diagnostiqués d’un cancer. L’argent récolté par Dry July sera utilisé à leur intention et au profit de ceux qui sont déjà en cours de traitement : amélioration des conditions de vie, de transports, accès à des soins complémentaires, offre de divertissements… Quarante-cinq organisations sont partenaires dont Cancer Council ou Leukaemia Foundation.

DJ17_Default-Profile-Photo

Pour participer à Dry July, il suffit de vous inscrire ici et de demander à vos proches de soutenir financièrement vos efforts de sobriété. Simple ! Mais surtout… les malades ne sont pas seuls à y gagner. En effet, lever le pied sur l’alcool est aussi un bon moyen pour vous de retrouver de l’énergie, mieux dormir, perdre du poids et faire des économies. A ce jour, 25 879 personnes se sont engagées à relever le défi cette année… rejoignez-les. Et si vous êtes très dépendant des boissons fortes pourquoi ne pas saisir l’occasion pour arrêter, avec l’aide d’un spécialiste ?

>> Pour en savoir plus sur Dry July, cliquez ici.

———————————-

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: