fbpx
HomeACTUEgalité des sexes: L'Australie occupe seulement la 24e place dans le monde

Egalité des sexes: L'Australie occupe seulement la 24e place dans le monde

L’Australie occupe la 24e place sur 142 pays du classement annuel sur l’écart entre les genres, publié mardi à Genève par le Forum économique mondial (WEF). Sans surprise, les pays nordiques arrivent en tête, menés par l’Islande, la Finlande, la Norvège et la Suède, et suivis du Danemark, qui se situe à la cinquième place. La Belgique, qui gagne une place par rapport au classement de 2013, a encore des progrès à faire en matière d’égalité des salaires. Le Nicaragua (6e), le Rwanda (7e), l’Irlande (8e) et les Philippines (9e) font également partie du top 10. La France occupe la 16e place mais se classe première place en terme de participation et implication dans l’économie et de l’éducation.

Au niveau mondial, le WEF souligne qu’en neuf ans de mesures ayant trait aux disparités entre hommes et femmes, seule une légère amélioration de l’égalité en faveur du sexe féminin s’est produite sur le lieu de travail. L’inégalité entre les hommes et les femmes en matière de participation et de perspectives économiques s’établit aujourd’hui à 60% dans le monde, soit une amélioration respective de 4% par rapport à 2006, année du premier rapport.

« Si l’on continue sur cette trajectoire, sans changement des autres paramètres, il faudra 81 ans au monde pour combler complètement cette brèche, soit en 2095 », indique le WEF dans un communiqué.

Parmi les 142 pays étudiés, l’égalité entre les hommes et les femmes la plus importante est celle constatée dans les domaines de la santé. Elle atteint en effet 96% à l’échelle mondiale.Vient ensuite le niveau d’instruction, domaine pour lequel l’égalité atteint 94% sur le plan mondial et plus de 100% au niveau australien. En la matière, 25 pays ont totalement comblé le fossé.

Si la participation et les perspectives économiques restent les lanternes rouges des disparités, l’égalité reste encore inférieure pour le quatrième pilier, les responsabilités politiques. Elle atteint tout juste 21%, bien que ce domaine ait connu une amélioration sans précédent depuis 2006. L’égalité en termes de pouvoir politique obtient pour sa part 53% pour l’Australie, 39,5% en Belgique, 35% pour la France. Le taux est calculé sur base de trois données: les femmes présentes au sein du parlement (70% d’égalité sur le plan belge, seulement 18% !!!) contre 25% au niveau mondial).

ranking_male_female

La majeure partie du progrès en faveur de l’égalité entre hommes et femmes observée au cours de ces dix dernières années provient du nombre croissant de femmes entrant en politique et exerçant un emploi. Si davantage de femmes et d’hommes ont eu accès au travail au cours de cette dernière décennie, plus de femmes que d’hommes sont entrées sur le marché du travail dans 49 pays. Et en politique, on compte désormais, sur le plan mondial, 26% de femmes parlementaires et 50% de femmes ministres en plus qu’il y a neuf ans.

Les données de l’Australie:

stat_aus

Ces changements sont très positifs, tant pour les économies que pour les cultures nationales, mais il est clair qu’il reste encore beaucoup de travail à faire et que la cadence du changement doit s’accélérer dans certaines zones », explique Saadia Zahidi, directrice du programme de parité entre hommes et femmes du WEF et auteur principal du rapport.

Sources: Belga – weforum.org 

Les stats de tous les pays: http://www3.weforum.org/docs/GGGR14/GGGR_CompleteReport_2014.pdf

Share With: