fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUÉlections fédérales : le point à une journée du scrutin

Élections fédérales : le point à une journée du scrutin

nc

Demain, 16 millions d’Australiens se rendront aux urnes afin d’élire celles et ceux qui les représenteront. L’enjeu est de taille : il s’agit d’élire les 150 membres de la future Chambre des Représentants, l’Assemblée Nationale australienne, ainsi que 40 des 76 membres du Sénat.

Tous les regards seront de fait braqués vers Canberra, où les Libéraux de Scott Morrison sont en ballotage défavorable à quelques heures du vote. Quelles sont les forces en présence ? Quand connaîtra-t-on le résultat final ? Réponse en quelques lignes dans un article récapitulatif.

En Australie, les élections fédérales sont les élections nationales les plus importantes. Et pour cause : la formation politique qui l’emportera obtiendra le droit de former un gouvernement. En conséquence, elle dirigera le pays durant les trois prochaines années au moins. Deux forces principales s’affrontent : la Coalition, composée du Parti Libéral et du Parti National, et l’ALP ( Australian Labor Party ), le principal mouvement de gauche en Australie.

Scott Morrison, l’actuel Premier Ministre de l’île-continent, cumule cette fonction avec celle de leader des Liberals et de député à la Chambre des Représentants. Il sera donc candidat à sa réélection en tant que député, mais aussi à la reconduction de son mandat de Premier Ministre. Si la Coalition obtient la majorité des sièges disponibles à la Chambre des Représentants et que Morrison lui-même est élu dans sa circonscription, il pourrait rester en poste.

Mais rien n’est moins sûr. Depuis octobre 2018, la Coalition est en minorité dans cette assemblée. Par ailleurs, les sondages annoncent un léger retard des Libéraux par rapport au Labor Party. Selon une enquête réalisée par Ipsos entre le 12 et le 15 mai, s’il fallait choisir entre les deux principaux partis, 51% des votes iraient à l’ALP contre 49% pour la Coalition.

Le Labor Party, dont le dirigeant est Bill Shorten, pourrait briguer le gouvernement de l’Australie. Le pays n’a plus été gouverné par les travaillistes depuis 2013, année durant laquelle le mandat de Kevin Rudd est arrivé à son terme. Le scrutin de demain sera donc d’une importance capitale. D’autant plus que des partis minoritaires pourraient tirer leur épingle du jeu, à l’instar de One Nation, la formation de Pauline Hanson, ou les Greens de Richard di Natale.

Les premiers résultats de l’élection fédérale devraient être communiqués dans la soirée de demain. Il faudra néanmoins attendre la fin du week-end pour obtenir des chiffres définitifs. Les députés et sénateurs élus entreront en fonction le 1er juillet prochain.


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
nc
Share With: