fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUEmpoisonnement au plomb: Les ménages australiens doivent suivre certaines recommandations avec l’eau du robinet

Empoisonnement au plomb: Les ménages australiens doivent suivre certaines recommandations avec l’eau du robinet

franckprovost

Les ménages australiens ont été officiellement invités à faire fonctionner leurs robinets pendant au moins 30 secondes le matin, suite à des risques d’empoisonnement au plomb causé par les produits de plomberie.

Cette alerte a été émise en juillet par enHealth – un comité permanent représentant les départements de la santé fédéraux, des États et des territoires, le Conseil national de la recherche médicale et de la santé et le ministère de la Santé de la Nouvelle-Zélande – mais n’a pas fait l’objet d’une large publicité.

Bien que le plomb soit rarement utilisé dans les conduites d’eau en Australie, il est encore largement utilisé dans une «gamme de produits de plomberie» tels que les raccords en laiton. Il peut se dissoudre dans l’eau potable « en particulier lorsque l’eau est restée en contact prolongé avec ces produits de plomberie en laiton ».

L’exposition au plomb peut provoquer une vaste gamme de symptômes allant des douleurs musculaires à un état de fatigue important, en passant par des douleurs abdominales, des maux de tête, des nausées et des vomissements, jusqu’à des convulsions ou un coma. Les nourrissons et les enfants sont particulièrement vulnérables car le plomb peut nuire au développement du cerveau.

«Les nourrissons qui boivent des préparations avec de l’eau contaminée par du plomb peuvent être exposés à un risque plus élevé en raison du volume important d’eau qu’ils consomment par rapport à la taille de leur corps», indique l’alerte.

Bien que les directives de l’Organisation mondiale de la santé stipulent qu’aucun niveau d’exposition au plomb n’est sûr, les normes australiennes autorisent une teneur en plomb maximale de 4,5% dans les raccords en laiton, contre 0,25% aux États-Unis et au Canada.

Selon le Daily Telegraph, ce chiffre devrait être mis en conformité avec les normes internationales lors de l’examen des raccords de plomberie actuellement en cours par les autorités de réglementation des États et des territoires par l’intermédiaire du Australian Building Codes Board.

L’alerte enSanté indique que les propriétaires peuvent « réduire de manière proactive leur exposition potentielle au plomb dans l’eau potable » en utilisant un certain nombre de mesures.

  • utiliser de l’eau des robinets froids uniquement pour boire et cuisiner
  • faire couler les robinets d’eau froide utilisés pour boire: pendant environ 30 secondes à la première heure du matin pour aspirer de l’eau fraîche au robinet et pendant environ deux à trois minutes après de longues périodes de non-utilisation, par exemple au retour de vacances.

«Les ménages n’ont pas besoin de faire analyser leur eau pour détecter la présence de plomb», ajoute-t-il. «La recommandation est de suivre les mesures de bonne pratique ci-dessus.

En suivant ces mesures, vous pouvez également réduire votre exposition potentielle à d’autres métaux dans la plomberie, tels que le cuivre et le nickel. ”

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: