fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUEtymologie: La carte du monde reprenant la vraie signification des noms des pays

Etymologie: La carte du monde reprenant la vraie signification des noms des pays

tfm

Avez-vous déjà pensé et réfléchi au nom de votre pays d’origine ou à celui dans lequel vous voyagez? Qu’est-ce que cela signifie, d’où cela vient-il?
L’étymologie – l’origine des mots – est un sujet fascinant en soi, mais l’appliquer au nom des pays peut révéler certaines surprises! Il peut aussi révéler beaucoup de choses sur l’histoire d’un pays et de ses habitants, leurs souffrances et leurs succès, leurs origines et leurs vies.

Envie d’un voyage au pays « des nombreux lapins » (Espagne) ou à « Hippopotamus » (Mali) ? Et si le Land of Honest Men peut paraître prometteur, son nom plus familier, le Burkina Faso, révèle qu’il s’agit en réalité de la 74ème nation la moins corrompue. Pas certain que se rendre à « I Go To The Beach », le nom littéral de la petite nation insulaire de Nauru en Océanie, soit une si bonne idée en ce moment…

Credit Card Compare, un comparateur de cartes de crédit, a réalisé une carte du monde reprenant les noms de pays traduits littéralement dans leur langue d’origine, explique le site Forbes.

Cette carte globale des traductions littérales des noms de pays est extraordinaire et perspicace. Faites défiler vers le bas pour voir chaque continent individuellement afin de trouver votre pays ou votre prochaine destination!

Une chose qui devient vite apparente est le nombre d’espaces nommés à partir d’erreurs – des traductions médiocres, des problèmes de communication entre locaux et visiteurs, et les inévitables modifications apportées par l’histoire et la langue au fil des générations.

Saviez-vous par exemple que le nom « Sierra Leone », signifiant littéralement « la montagne du lion » est issu d’une confusion entre les langues latines, Sierra étant en espagnol et Leone en italien ?

EUROPE

europe pays

En Europe, les noms des pays proviennent majoritairement du nom des habitants. La Belgique est vue comme « le pays des Belgae », nom latin qui fait référence aux habitants de « Gallia Belgica » (Gaule belgique). La France est « la terre des Francs » ; plus surprenant « la terre des gens de grande taille » correspond à la Macédoine,  « le chemin du nord » à la Norvège, en référence à une vieille route viking. L’Allemagne du nom de la tribu germanique du Sud Alamanni, signifiant probablement « tous les hommes » (donc une confédération de tribus).

AFRIQUE

afrique pays

Les noms des pays racontent pour la plupart l’histoire de la culture indigène et celle de la colonisation. Par exemple, « la terre des visages brûlés » pour l’Ethiopie, est issu d’une expression grecque qui désigne les personnes à la peau noire.

Le nom de la ville d’Alger vient du mot arabe al-djaza’ir, signifiant « les îles » et se référant aux quatre îles au large de la ville jusqu’à ce qu’elles fassent partie du continent en 1525.

ASIE

asie pays

Les noms sont souvent inspirés par des particularités géographiques. L’Irak vient ainsi du mot arabe al-‘irāq qui signifie « à côté de la rivière » en référence au Tigre et à l’Euphrate qui le traversent. En malais, Singapura dérive du sanscrit सिंगापोर Simhapura (ou Singhapura), signifiant « ville du lion ».

AMERIQUES

amerique sud pays

amerique pays

Certains pays doivent leur nom à la colonisation européenne comme le Mexique par exemple qui est la traduction espagnole simplifiée du mot aztèque « Nahuatl », signifiant « nombril de la Lune ». D’autres s’avèrent plus poétiques comme la Guyane, pouvant se traduire par « la terre remplie d’eau ». Le nom du Brésil vient de celui de l’arbre bois-brésil, appelé pau-brasil en portugais, et ainsi nommé parce que son bois rouge ressemblait à la couleur des braises brûlantes (brasa en portugais), et parce que l’arbre était une excellente source de teinture rouge.

OCEANIE

australie paus

Australie:

« Southern Land » en Nouveau Latin. Du latin australis (austral), dans terra australis incognita (« terre australe inconnue »). Les premiers explorateurs européens ont donné aux terres découvertes un nom descriptif et générique car ils pensaient qu’elles s’étendaient bien au-delà de ce qu’ils connaissaient. L’explorateur Matthew Flinders (1774-1814), le premier à faire le tour de l’Australie et cartographier ses côtes, utilise le terme « Australia » en 1814 dans son livre A Voyage to Terra Australis. Les précédents explorateurs néerlandais appelaient le continent « Australisch » et « Hollandia Nova » (Nouvelle Hollande).

Nouvelle-Zélande:

Aotearoa est devenu le nom le plus commun de la Nouvelle-Zélande dans la langue indigène maori, supplantant l’expression de prêt Niu Tireni. Aotearoa signifie conventionnellement « terre du long nuage blanc ».

S’inspirant de la province de Zeeland aux Pays-Bas, qui signifie « terre maritime », en référence au grand nombre d’îles qu’il contient, Abel Tasman a appelé la Nouvelle-Zélande Staten Landt. Plus tard, les cartographes néerlandais ont utilisé Nova Zeelandia, en latin, suivi de Nieuw Zeeland en néerlandais, que le capitaine James Cook a ensuite anglicisé en Nouvelle-Zélande.

 

Voir la carte du mondeethymologie des pays sur wikipedia.


———————————————-

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: