fbpx
HomeACTUFrank Ribuot, CEO de Ranstad et Président NSW de la Facci

Frank Ribuot, CEO de Ranstad et Président NSW de la Facci

Rencontre avec Frank Ribuot, le dynamique et souriant CEO de Ranstad Australie et Président NSW de la Facci (Chambre de Commerce franco-australienne).

Qu’est ce qui vous a amené en Australie ?
Je suis arrivé en 1998 suite à ma demande de visa permanent. Avant cela, j’avais vécu quatre ans en Malaisie où j’occupais les fonctions de Country Manager pour Adecco.En fait, je devais me rendre en Nouvelle Calédonie pour le travail et j’ai fait une escale de quelques jours à Sydney. J’ai, d’ailleurs, eu l’occasion de visiter la ville de fond en comble.Je me baladais en effet dans la rue, assez tard, et sans vraiment m’en être rendu compte j’avais déjà parcouru plus de 13 kilomètres en passant par les quartiers les plus populaires…Quand je suis retourné en Malaisie, j’ai dit à mon épouse que c’était une ville magnifique, et que cela pourrait être bien d’y habiter.J’ai ensuite entrepris différentes démarches et j’ai finalement, occupé les fonctions de “Operations Director & General Manager” pour le NSW chez Adecco. C’était, en plus, la bonne période pour arriver ici, car notre compagnie était le sponsor principal des Jeux Olympiques de 2000. Je garde un souvenir incroyable de cette expérience.

Quelles sont vos fonctions actuelles?
Mon parcours professionnel m’a amené à beaucoup voyager . J’ai travaillé plus de vingt ans chez Adecco. Puis, en 2000, j’ai relevé un nouveau défi : Vice-président chez Cartus Corporation et j’en garde de très bons souvenirs. En 2002, mon aventure australienne s’est poursuivie chez Right Management (Manpower Group): j’occupais le poste de Vice-président de la région Asie-Pacifique et de la gestion mondiale des talents. Et depuis mars 2014, je suis CEO de Randstad Australie.
Randstad est le deuxième leader mondial dans le secteur du recrutement. En Australie, le groupe emploie plus de 690 personnes et a un chiffre d’affaires de 700 millions. Nous disposons aussi, de plus de 30 bureaux sur le continent.

Vous occupez aussi des fonctions prestigieuses à la chambre de Commerce…
En effet, aujourd’hui, je m’investis aussi, activement, à la Chambre de Commerce franco-australienne. Je suis entré au Board en octobre 2014, suite à un forum de CEO.L’ancien Président NSW de la Facci – et actuel Président national- François Romanet, m’a alors proposé de lui succéder.
Il avait déjà effectué un travail incroyable et avait recentré les activités de la Chambre de Commerce sur le Business. Depuis, le nombre de membres “Patrons et Corporate” est en augmentation constante et l’équipe opérationnelle gagne aussi en qualité. La “Team France” a vu le jour et il y règne une entente incroyable entre tous les acteurs.Mon objectif est, maintenant, d’accentuer nos services auprès de nos membres car la Facci n’est pas là pour faire de l’argent, mais pour enregistrer un profit qui doit, ensuite, être réinjecté dans son fonctionnement.Nous devons, donc, encore améliorer les services destinés à tous nos membres et promouvoir le développement commercial, industriel et économique de la France en Australie.Il est très important de continuer à augmenter le nombre de membres car les cotisations représentent la plus grande source de revenus, et assurent un fond de roulement qui nous permet d’investir.

Que pensez-vous de l’Australie ?

J’adore l’Australie ! J’ai immédiatement eu le coup de foudre pour ce pays. J’ai l’impression que l’Australie nous offre la vie que nous avions,il y a 30 ans, en Europe. On ne se sent pas en insécurité, le savoir-vivre est naturel. De plus, il y a encore cette culture de volontariat, de respect, de courtoisie,… Les Australiens donne une place très importante au social associatif. J’ai d’ailleurs la chance de partager des moments incroyables dans une équipe de foot locale.Les opportunités au niveau du business sont encore énormes en Australie. Les Australiens n’ont pas une vision fermée sur eux-mêmes. Ils sont ouverts au monde. Ce que j’apprécie aussi, c’est que l’Australien ne va pas suivre les directives aveuglement sans en comprendre les raisons. C’est intéressant au quotidien.

Quelles sont vos petits endroits secrets au vous aimez vous détendre?
J’adore Manly, c’est d’ailleurs la banlieue de Sydney où j’habite. Le monde peut s’arrêter quand j’y suis car l’atmosphère y est reposante. J’adore aussi effectuer la promenade Spit-Bridge le week-end. En plus, venir au travail en Ferry c’est aussi quelque chose de très agréable !

Un restaurant que vous appréciez et recommandez?
J’aime bien l’ARIA pour ce qui est des repas plus officiels. Sinon, j’aime beaucoup un Thai, le Ken Khoon sur Manly. C’est super bon et ils sont très sympas, serviables. Après quelques fois, ils vous saluent déjà par votre prénom…

Share With: