fbpx
HomeACTU#GetVaccinated: “J’ai besoin de la scène pour vivre, j’ai besoin de rendre les gens heureux… ”

#GetVaccinated: “J’ai besoin de la scène pour vivre, j’ai besoin de rendre les gens heureux… ”

Le Courrier Australien encourage ses lecteurs à se faire vacciner afin que le plus rapidement possible, la population puisse être protégée et enfin profiter des plaisirs d’une liberté retrouvée. La rédaction vous proposera donc chaque semaine des entretiens/portraits de personnes vaccinées issues de la francophonie et vivant en Australie.

Nous avons rencontré (virtuellement) Steve Jacques Du Casse alias Steve King (nom de scène) qui est l’un des meilleurs artistes australiens qui chante Elvis.

Pouvez-vous vous présenter brièvement et nous expliquer votre connexion avec la Francophonie ?
Je suis né à Maurice de parents français. Dans les années 50, mon papa a en effet décidé de quitter la France pour l’île Maurice où il avait de meilleures conditions pour exercer sa profession de pompier. J’ai grandi dans un environnement artistique, car mon père pour compléter les fins de mois chantait aussi et ma maman était professeur de danse. Nous étions une famille nombreuse, relativement pauvre à Maurice. Et en 1980, mon père a vu une opportunité pour mener une meilleure vie en Australie. 

Quand je suis arrivé à Sydney, j’ai terminé mes études à la Christian Brothers School de Balmain (dans le nord de Sydney). Une fois mes études achevées, j’ai décidé de suivre des cours de littérature française. C’était d’ailleurs des cours donnés par le professeur Ross Chambers de Sydney University. A l’époque, j’avais le rêve de devenir un poète, mais j’ai bien vite abandonné cette ambition.

Au cours de mon adolescence, je suis devenu un modèle et cela m’a ouvert les portes de la télévision. Je suis en effet un acteur accompli qui a joué, entre autres, le maître cuisinier français Philippe Souchon dans la célèbre série australienne « Sons and Daughters ».

C’est justement cette passion pour la cuisine qui vous a mené un peu par hasard à votre carrière d’Elvis ?
En effet, l’une de mes passions était – et est toujours – la cuisine. Cela m’a amené à posséder et à exploiter ma propre entreprise de restauration en partenariat avec mon épouse. Nous avons donc cuisiné dans de nombreux clubs de Sydney. C’est dans l’un de ces clubs que ma carrière de chanteur a commencé, un peu par hasard. Beaucoup de gens s’approchaient de ma femme et lui disaient qu’ils trouvaient que j’avais un petit air d’Elvis.

Un soir, un célèbre artiste néo-zélandais dînait au Club et a demandé à ma femme si je pouvais chanter, car je ressemblais beaucoup à Elvis. Mon épouse Tania lui a dit que j’aimais chanter, mais que j’étais un peu timide. Finalement, j’ai entendu qu’on m’appelait sur scène, comme j’étais cuisinier, ils m’avaient d’ailleurs surnommé Elvis Parsley ! J’ai donc chanté et pour mon plus grand bonheur, le public m’a fait une ovation. Ce fut le début de la carrière Elvis Tribute de Steve.

À partir de cette nuit-là, j’ai chanté environ 30 minutes 3 fois par semaine au club, juste pour le plaisir, car je n’étais pas payé pour mes prestations. Les gens ont alors commencé à m’approcher et à me demander si je ne voulais pas chanter au mariage de leur fils ou au 70e anniversaire de leur père et avant que je ne m’en rende compte, les concerts ont commencé à arriver.

Le début d’une grande aventure, car maintenant, vous êtes reconnu comme le ‘Australia’s most popular Elvis Tribute Artist’ ?
J’ai obtenu l’accréditation de l’Australian Bridal Service et cela a construit ma réputation dans l’industrie du mariage. J’ai ensuite été approché pour auditionner pour le Star City Casino car ils n’étaient pas satisfaits des artistes hommage qui avaient déjà été auditionnés. Ils étaient tellement contents de moi qu’ils m’ont réservé immédiatement.

Cette expérience du casino m’a incité à étendre mon spectacle et j’ai donc auditionné des danseurs de l’une des meilleures écoles de danse de Sydney pour rejoindre mon équipe. Avoir les Showgirls dans le spectacle a vraiment ajouté cette touche de Las Vegas Glamour, qui envoûte en quelque sorte le public.

J’ai appelé le spectacle Legend Of Elvis et j’ai choisi le nom de scène de Steve King. Alors que le spectacle continuait de gagner en popularité, j’ai été obligé de choisir entre être un chef ou un artiste. La décision était facile à prendre pour moi et je ne l’ai jamais regrettée.

Après avoir ouvert la Fashion Week de L’Oréal Melbourne à la Government House en 2010, le magazine Harpers Bazaar m’a surnommé le ‘Australia’s most popular Elvis Tribute Artist’. Je suis déjà apparu dans The Morning Show sur Channel 7 et Four Weddings sur Channel 7. En Australie, je suis aujourd’hui reconnu comme le meilleur artiste australien avec le look et la voix les plus proches du vrai Roi Elvis.

Vous êtes devenu une célébrité, mais vous restez cependant humble et généreux…
En effet, on m’a déjà proposé de participer à des concours de meilleures interprétations d’Elvis, mais je refuse de participer, car pour moi, il n’y a qu’un Elvis et c’est le meilleur, le King, il est inégalable.  
Ces Trophées ne m’intéressent pas vraiment, je leur ai déjà dit que de gagner un Trophée, ne ferait que flatter mon ego et rien de plus. Ces organisations devraient lever des fonds pour aider les personnes plus démunies.

Je viens d’une famille assez modeste donc j’essaie de partager un peu de bonheur autour de moi. Je fais beaucoup de concerts pour des charités, pour des maisons de retraite aussi. Trois fois par an, je dédie mon temps à des charités (Enfants cancéreux, The Smith Family…) pour les aider à lever des fonds.

En tant qu’artiste, comment avez-vous appréhendé cette pandémie du covid-19 ? Pour les artistes, financièrement, c’était aussi une catastrophe.
J’étais très déprimé, car j’ai besoin de la scène pour vivre, j’ai besoin de rendre les gens heureux. Mais nous n’avions pas le choix et tout le monde était dans la même situation. Nous avons tous dû nous armer de patience. J’ai donc profité de cette période pour travailler mon répertoire de chansons françaises avec les meilleurs titres de Johnny Halliday, Mike Brant, Aznavour,…

Six, sept mois sans chanter, c’est long. Ce n’était pas simple financièrement. Je ne pouvais plus contribuer aux besoins de la famille comme je le faisais avant. Même si j’ai reçu des aides pour surmonter cette période, ce n’était pas très agréable. De plus, ce n’est pas dans mon habitude de recevoir de l’argent sans réellement travailler.

Vous êtes à présent vacciné ?
Oui! Durant cette période difficile, j’ai reçu de nombreux mails d’organisateurs de concerts m’avertissant que les artistes qui souhaitaient à nouveau chanter en public devaient être doublement vaccinés. Pour moi, c’était donc une nécessité de me faire vacciner. Je suis très heureux que nous puissions à nouveau donner des concerts…

Je me suis fait vacciné pas seulement pour mon travail, mais aussi pour continuer à chanter pour les personnes en maison de retraite. Je ne pouvais pas me permettre de les mettre à risque et de les exposer au virus.

Je suis à présent doublement vacciné et j’ai uploadé ma preuve vaccination sur le téléphone. C’est très simple et efficace.

Qu’avez-vous envie de dire aux personnes qui sont contre ce vaccin ?
Vous ne devez pas lire les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, il faut suivre les avis des experts de la santé. Ce sont les seuls qui savent ce qui est nécessaire de faire. Il faut suivre leurs recommandations. Ce virus est dangereux et peut être mortel pour les plus fragiles.

Faites-vous vacciner, pas seulement pour vous protéger vous-même, mais aussi pour protéger les autres. On ne peut pas mettre les personnes à risque en danger, par égoïsme.

Toutes les informations sur Steve King:  https://steveking.com.au/index.htm  – https://www.facebook.com/groups/legendofelvis/
Pour réserver Steve pour un événement: CALL Tania on 0413 843 976 ou envoyer un email à elvis@steveking.com.au


Si vous souhaitez témoigner et partager votre expérience face à la crise Covid-19, n’hésitez pas à contacter la rédaction du Courrier Australien: redaction@lecourrieraustralien.com

Plus d’information sur le Covid-19 et comment réserver un rendez-vous pour se faire vacciner dans le NSW sur le site officiel Health NSW

Share With: